22/10/2017 08:54
Différent du tumulte et de l’effervescence en journée, le Vieux quartier de Hanoï cache une autre facette les soirs de fin de semaine. Son ambiance, non moins animée, est rythmée par des mélodies de musique traditionnelle et par la cadence des touristes piétons.
>>Les rues piétonnes de Hanoï se posent en label touristique
>> Jeux populaires et retour en enfance
>>Redonner le goût de la musique traditionnelle aux jeunes

À la fin d’un spectacle de ca trù (chant des courtisanes) dans le Vieux quartier,
les artistes invitent une touriste étrangère à essayer leur instrument.
Photo : Phuong Phuong/CVN

Longue d’à peine 300 m, la rue Ma Mây, dans le Vieux quartier de Hanoï, offre un charmant spectacle de par son allure et son architecture d’antan. En soirée, elle se transforme. Fantasmagorique, la rue plonge dans une virevolte de mélodies musicales.

Devant la maison patrimoniale au numéro 87 (une bâtisse typique des citadins d’antan devenue site de préservation des coutumes et de la culture de la capitale d’autrefois), un trio d’artistes interprète des airs de ca trù (chant des courtisanes), une musique d’antan très prisée par la classe bourgeoise hanoïenne.

Le spectacle attire bon nombre de passants dont des touristes étrangers. «Je trouve le spectacle intéressant. Grâce à notre guide, j’ai pu comprendre la signification de la chanson racontant le chagrin d’une fille qui doit quitter ses parents pour aller se marier. C’est très émouvante et triste», commente Elisa Christiana, une touriste australienne en promenade avec ses amis dans le Vieux quartier, accompagnée de leur guide vietnamien. 

Valoriser le patrimoine musical

Le Vieux quartier de Hanoï est parmi les rares destinations au Vietnam où les spectacles de musique traditionnelle maintiennent une attractivité aussi remarquable. Englobé dans l’espace piéton ouvert le week-end, le Vieux quartier attire un grand nombre de visiteurs, locaux comme étrangers. Il constitue aussi une sorte d’amphithéâtre improvisé de représentations artistiques pour la mise en œuvre d’un programme de promotion de la musique traditionnelle. Une initiative prise par la ville depuis 2014 dans le but de ressusciter les chants folkloriques du Hanoï de jadis.

«Les représentations artistiques traditionnelles sont données gratuitement par bon nombre d’artistes de théâtres, de clubs ou même de troupes amateurs qui sont engagés pour valoriser la musique traditionnelle», présente Trân Thuy Lan, directrice adjointe du comité de gestion du Vieux quartier de Hanoï. Elle précise que tous les vendredis, samedis et dimanche soirs, les artistes se produisent dans huit lieux précis (voir encadré). 

Le Vieux quartier de Hanoï est parmi les rares destinations au Vietnam où les spectacles de musique traditionnelle maintiennent une attractivité aussi remarquable. Photo : tintuc/CVN

Outre la maison patrimoniale au 87 Ma Mây, le temple Huong Tuong au 64 Ma Mây est l’un des huit lieux précités. Selon un calendrier fixe, tous les samedis sont animés par un groupe d’artistes de châu van (chants religieux) composé de 10 membres qui se produisent entre 20h00 et 22h00. Chaque spectacle dure environ une trentaine de minutes.

Le châu van est un genre de musique de culte interprété autrefois uniquement dans les maisons communes ou dans les temples. Un genre désormais largement présenté au grand public et attirant ici, au cœur de la capitale, de nombreux spectateurs grâce à des airs mystiques, des danses endiablées et des tenues aux couleurs flamboyantes. Un régal pour les yeux et les oreilles. 

«Nous nous produisons ici depuis 2014, notamment au temple Huong Tuong chaque samedi soir et à celui de Bach Ma, 76 Hàng Buôm, les vendredis et dimanches soirs. Notre objectif est de diffuser au maximum les arts traditionnels au grand public», exprime l’artiste Diêu Hông, remarquant que le châu van semble susciter un engouement croissant parmi les touristes.

«Tous les artistes sont enthousiastes et émus de voir tant de spectateurs s’agglutiner ainsi. En tant qu’artistes, c’est la meilleure récompense possible. Nous sommes plus qu’heureux d’exercer notre art dans une telle atmosphère», confie-t-elle. 

Enrichir l’âme du Vieux quartier

Les rues du Vieux quartier de Hanoï sont pour la plupart courtes et aménagées en quadrillage, permettant ainsi un déplacement facile et rapide entre les différents endroits de représentations. Le Centre d’échange culturel au 50 Dào Duy Tu est animé tous les week-ends par un groupe de jeunes danseuses qui se fait appeler Moon Min. Vêtues d’élégants ao dài (tenues traditionnelles des Vietnamiennes) de couleur rose, quatre jeune filles interprètent ainsi des danses folkloriques sur fond de musique populaire du Nord.

En suivant attentivement le spectacle, Mme Ngoc Thanh, domiciliée dans l’arrondissement de Dông Da, affirme que l’espace piéton de Hanoï s’épanouit grâce à ces activités, permettant ainsi d’exprimer le côté authentique de la ville et rendre le Vieux quartier d’autant plus attrayant.

«Cette représentation de danse en ao dài me ramène à mon enfance, étroitement liée à la campagne du Nord. C’est pourquoi, dès que j’en ai l’occasion en fin de semaine, j’emmène mes petits-enfants ici afin de nous replonger dans une espèce de bulle traditionnelle d’antan...Une sorte de bond dans le passé en somme», partage-t-elle.

D’après Trân Thuy Lan, directrice adjointe du comité de gestion du Vieux quartier de Hanoï, ces spectacles de rues attirent de plus en plus de monde. Après avoir effectué un court sondage sur les réactions suscitées par ces activités, le comité révèle que les questionnés, principalement des touristes étrangers, affirment que ces représentations artistiques constituent un élément essentiel à l’expression authentique de l’âme de la ville, et qu’elles représentent la quintessence même du charme du Vieux quartier.
 

Les huit adresses où se produisent les spectacles

1. Maison patrimoniale au 87 Ma Mây
2. Temple Huong Tuong au 64 Ma Mây
3. Carrefour des rues Dào Duy Tu - Ma Mây - Hàng Buôm
4. Centre d’informations du Vieux quartier de Hanoï au 28 Hàng Buôm
5. Temple Bach Ma au 76 Hàng Buôm
6. Coin de rue au 61 Luong Ngoc Quyên
7. Centre d’échange culturel du Vieux quartier de Hanoï, au 50 Dào Duy Tu
8. Temple Kim Ngân au 42 Hàng Bac
 

Bùi Phuong/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Le marché de l’amour de Khâu Vai​ Tenu une fois par an, au 27e jour du 3e mois lunaire, le marché de l’amour de Khâu Vai est une fête unique des ethnies minoritaires du plateau calcaire de Dông Van, province de Hà Giang (Nord).