20/10/2018 14:34
Le satellite BepiColombo destiné à l'étude de Mercure a été placé avec "succès" sur la route de cette planète par Ariane 5 dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 octobre depuis Kourou en Guyane française, a annoncé ArianeGroup.
>>SpaceX lance dix nouveaux satellites d'Iridium
>>La Russie lancera une fusée super-lourde en 2027
>>Une astronaute noire de la NASA mystérieusement remplacée au dernier moment

Une fusée Ariane 5 décolle du centre spatial de Kourou en Guyane française, le 19 octobre 2018. Photo: AFP/VNA/CVN

Ariane 5 a lancé avec "succès" le satellite BepiColombo depuis le centre spatial guyanais (CSG) dans la nuit de vendredi 19 octobre à samedi 20 octobre, a annoncé par communiqué ArianeGroup à l'issue de la mission.

Le lancement avait eu lieu à 22h45 heure de Kourou(01h45 GMT).

BepiColombo a pour objectif de rejoindre la planète Mercure située à 9 Mds de kilomètres pour y réaliser une série d'études.

D'abord placé sur sa trajectoire de transfert par Ariane 5, le satellite a pu s'échapper du "puits de gravité de la terre" et entamer son chemin à une vitesse absolue proche de "40.000 km/h" selon ArianeGroup.

"Cette première mission européenne, en partenariat avec l'Agence spatiale japonaise, permettra de mieux comprendre la formation et l'évolution des planètes à proximité de notre étoile" s'est réjoui Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace à l'issue des opérations.

"BepiColombo", du nom du mathématicien et ingénieur italien Giuseppe Colombo (1920-1984) atteindra la planète Mercure via Vénus en fin d'année 2025.

Le satellite et ses deux sondes resteront en orbite autour de la planète pendant une ou deux années où ils subiront des températures supérieures à 350°C.

Cette mission étudiera "la surface, l'intérieur et l'environnement" de Mercure, planète rocheuse la plus petite du système solaire et la moins explorée par les scientifiques, a expliqué par communiqué Arianespace.

Elle profite de la "première application de l’augmentation de débit du moteur Vulcain 2, décidée dans le cadre de l’amélioration de la performance du lanceur Ariane 5" a indiqué ArianeGroup.

La mission BepiColombo vers Mercure composée de 2 sondes, l'une de l'Agence spatiale européenne (ESA), l'autre de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale. Photo: AFP/VNA/CVN

BepiColombo intervient après deux missions de l'Agence spatiale américaine (NASA) qui avaient révélé des images et données de la planète au milieu des années 70, en 2011 et 2015.

Il s'agit du 7e lancement de l’année depuis le CSG, le 5e pour une Ariane 5.

Ce tir marque le 101e succès d'affilée pour Ariane 5.

Fabriqué par Airbus, BepiColombo doit être placé sur une orbite lui permettant d'échapper à l'influence gravitationnelle de la Terre.

Le satellite qui a une durée de vie de 8,5 ans dont 7 ans de voyage, est muni des deux sondes.

Une sonde appartient à l’Agence spatiale européenne (ESA), l'autre à l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa).

À leur arrivée à destination en 2025, les deux sondes étudieront le champ de gravité de Mercure, permettront aux chercheurs de définir la composition et la structure de cette planète, la plus proche du soleil et la moins explorée du système solaire.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.