06/10/2017 11:15
>>Mauritanie : le "oui" l'emporte au référendum constitutionnel

La Mauritanie a été considérée comme zone d'alerte en raison du déficit pluviométrique aigu enregistré en 2107 dans la plupart des régions du pays, notamment au Sud, à l'Ouest et à l'Est, a affirmé jeudi 5 octobre Abdou Dieng, directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) pour l'Afrique de l'Ouest. M. Dieng, actuellement en visite en Mauritanie, a toutefois souligné qu'il est encore "très tôt pour tirer des conclusions de la situation alimentaire du pays". Mais, a-t-il poursuivi, "la situation du pays constitue déjà une alerte, mais nous ne disposons pas encore de données nécessaires pour pouvoir lancer une demande d'aide alimentaire au profit de la Mauritanie". Le responsable du PAM s'est déclaré disposé à travailler aux côtés du gouvernement mauritanien pour mobiliser de l'aide supplémentaire dans les mois à venir. En raison du déficit pluviométrique, "les récoltes seront insuffisantes et si la tendance continue les populations ne pourront pas survivre jusqu'à la prochaine saison", a-t-il fait ressortir. "Quel que soit le niveau de pluviométrie en Mauritanie, le niveau de production ne couvre guère plus que 25% à 30 % des besoins alimentaires".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.