17/11/2019 19:04
Toutes les familles thai disposent au moins d’un cuiseur vapeur en bronze qu’elles utilisent pour cuire le riz gluant. Plus qu’un simple ustensile de cuisine, ce fameux cuiseur est un objet sacré qui se transmet de génération en génération.
>>Journées culturelles de l'ethnie thaï 2019 à Diên Biên

Le cuiseur vapeur thai ressemble à une vieille bourse serrée en son milieu et évasée vers le haut et le bas. Photo : VOV/CVN

Le cuiseur vapeur thai ressemble à une vieille bourse serrée en son milieu et évasée vers le haut et vers le bas, lesquels mesurent respectivement 29 et 28 cm, pour une hauteur de 33 cm. Les deux anses situées en haut mesurent 5 cm et sont généralement placées au-dessus d’une représentation du gecko. Lorsque les Thai utilisent ce cuiseur pour le riz, ils mettent dedans un panier en bois et lorsqu’ils cuisent des légumes, le panier est en bambou. Lo Van Thang, un Thai de Diên Biên Phu, a beaucoup d’affection pour son cuiseur.

"Ça fait trois générations que nous utilisons ce cuiseur vapeur. Pour nous les Thai, il est hors question de déménager sans emporter notre cuiseur vapeur", nous confie-t-il. C’est même le premier objet auquel on pense en faisant ses bagages avant de déménager, précise Lo Van Thai, un Thai de Son La. "Ce cuiseur est indispensable à chaque famille, aussi figure-t-il en haut de la liste des objets à prendre lorsqu’on déménage", explique-t-il. "Maintenant, on peut utiliser des cuiseurs en aluminium ou autre mais notre vieille génération tient toujours à son cuiseur en bronze".

Croyant que ce cuiseur abrite l’âme de leurs ancêtres, les Thai ne le prêtent pas aux autres. Ils le lèguent à leurs descendants. Mais lorsqu’un garçon se marie, ses parents prennent soin de lui acheter un cuiseur vapeur. Mais attention, pas n’importe lequel ! Ils le font avec l’aide d’un chaman ou d’une autre personne capable de lire les prières appropriées. Le cuiseur idéal doit être plus haut qu’il n’est large entre les deux anses.

Les Thai le mesurent avec une lamelle de bambou. Ensuite, ils plient la lamelle en accordéon, chaque pli ayant la longueur moyenne d’une phalange. En faisant chaque pli, ils lisent une prière. Si la prière correspondant au dernier pli n’est pas celle escomptée, cela signifie que le cuiseur ne convient pas à la famille et il ne sera pas pris. Eh oui ! Les Thai sont aussi exigeants que respectueux vis-à-vis de leur cuiseur vapeur qui, lorsqu’il n’officie pas dans la cuisine, trouve sa place dans la salle destinée à la vénération des ancêtres.

VOV/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

La grotte de Muong Vi, un cadeau de la nature La grotte de Muong Vi est située dans la commune éponyme, district de Bat Xat, province de Lào Cai, au Nord. Une destination sauvage qui séduit les touristes.