03/06/2019 16:47
La province montagneuse de Son La (Nord) a tenu le 1er juin une cérémonie pour annoncer l’exportation de sa mangue vers les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Chine en 2019.
>>Exportations de produits agricoles en hausse de 1,2% en cinq mois
>>Exporter des litchis et des prunes

Cérémonie pour annoncer l’exportation de mangues vers les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Chine.
Photo: VNA/CVN

Lors de la cérémonie, le secrétaire du Comité provincial du Parti, Hoàng Van Chat, a souligné que cet événement important contribuait à faire la publicité et augmenter l’exportation de la mangue de Son La vers des marchés très exigeants tels que les États-Unis, l’UE… Cela affirme que la production et la qualité de la mangue de Son La a répondu aux normes et aux règles des marchés les plus exigeants du monde.

Selon les statistiques, du 11 au 31 mai, Son La a vendu environ 15.000 tonnes de mangue, soit plus de 40% de l’objectif annuel, dont plus de 2.500 tonnes destinées à l’exportation.

Pour valoriser les potentiels et avantages du climat et des sols conformes aux arbres fruitiers de la province montagneuse, depuis 2016, Son La s’est focalisé sur la transition de la structure économique agricole vers l’agriculture de hautes technologies.

En outre, la province a complété la chaîne de production durable des produits agricoles, laquelle comprenait la production, la fourniture, la transformation, la consommation et l’exportation ou la distribution des produits agricoles vers des supermarchés ou des centres commerciaux de l’ensemble du pays.

En 2019, Son La poursuit le développement d’arbres fruitiers de manière durable, en associant la demande du marché domestique à l’exportation.

La province continue d’élaborer des produits agricoles de pointe et s’efforce de porter la valeur d’exportation des produits agricoles à plus de 150 millions de dollars, soit une hausse de 30% en variation annuelle, dont l’exportation de 5.000 tonnes de mangues. Cette année, la productivité de mangue de la province devrait atteindre 35.500 tonnes, dont 7.500 tonnes satisferaient aux normes d’exportation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans