01/06/2020 23:12
New Straits Times a récemment publié un article de l'auteur Zaidi Isham Ismail sur les perspectives de rétablissement du secteur touristique de la Malaisie durant la période de COVID-19.
>>La situation pandémique en Thaïlande, aux Philippines et en Malaisie
>>La Malaisie importe 100.000 tonnes de riz de l'Inde

Prélèvement de l'échantillon de COVID-19 à Kuala Lumpur (Malaisie), le 5 mai.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

L'auteur a déclaré que la Malaisie pourrait appliquer la forme de "pont aérien" (air bridges ou travel corridor) avec des pays de l’ASEAN tels que Singapour, le Vietnam et la Thaïlande dans un proche avenir.

Il a précisé que le "pont aérien" était un nouveau concept de tourisme sûr et contrôlé, qui était mise en œuvre entre deux destinations. Deux destinations peuvent être deux localités dans un pays ou entre deux pays, mais ces destinations doivent être reconnues comme une "zone verte" sans coronavirus et prêtes à accueillir les visiteurs.

L'auteur souligne que la forme de "pont aérien" fait actuellement l'objet de discussions vigoureuses dans le monde entier et que de nombreux pays envisagent de l'appliquer pour restaurer le secteur touristique, gravement affecté par le COVID-19.

Pour la Malaisie, dans l’immédiat, la forme peut être appliquée entre les destinations dans l’État de Penang, puis entre les autres États.

Le pays peut appliquer le "pont aérien" avec Singapour, sa destination la plus proche. Cette question sera bientôt discutée entre les deux parties.

Ensuite, la forme peut être étendue avec d’autres pays de la région comme le Vietnam et la Thaïlande, qui sont sur le point de devenir une "zone verte" de COVID-19.

Selon Zaidi Isham Ismail, la confiance entre les pays joue un rôle très important. En outre, l'application du modèle nécessite également la coopération entre de différents organes tels que la santé, l'immigration, les douanes, l'aviation, le tourisme.

L'auteur estime que bien qu’un vaccin ou un médicament anti-COVID-19 spécifique ne soit pas encore trouvé, la forme de ce voyage peut être une bouée de sauvetage pour l'industrie touristique de Malaisie ainsi que d'autres pays. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Réduction de 50% sur les frais d'hébergement et d'entrée à la baie de Ha Long Le secteur touristique de la province de Quang Ninh vient de lancer un programme de réduction de 50% sur les frais d'hébergement et d'entrée à la baie de Ha Long. Ce programme est appliqué du 10 juillet au 30 septembre.