11/10/2018 19:49
>>La Malaisie continue d'augmenter le salaire minimum
>>Le ministre malaisien des Finances acquitté de la charge de corruption

Le gouvernement malaisien a décidé de l'abolition de la peine de mort, a annoncé jeudi 11 octobre le ministre malaisien des Communications Gobind Singh Deo, une réforme d'emblée saluée par les organisations de défense des droits de l'homme. "Le gouvernement est d'accord pour abolir la peine de mort", a-t-il dit à l'AFP. "J'espère que la loi sera bientôt amendée". La peine capitale, par pendaison, est actuellement prévue par la loi malaisienne pour toute une série de crimes allant du meurtre à l'enlèvement, en passant par la possession d'armes à feu et le trafic de drogue. Le gouvernement a opté pour l'abolition en raison d'une opposition grandissante des Malaisiens à l'égard de la peine de mort. "La peine de mort est barbare et d'une inimaginable cruauté", a déclaré dans un communiqué N. Surendran, de l'organisation de défense des droits de l'Homme Avocats pour la liberté. Il a estimé qu'après avoir aboli la peine capitale, la Malaisie aurait l'autorité morale pour se battre pour les personnes condamnées à mort à l'étranger.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

À Phan Thiêt, le nuoc mam a son musée Le nuoc mam est indissociable de la gastronomie vietnamienne. La naissance d’un musée spécifique à Phan Thiêt montre son importance dans la culture millénaire du pays.