30/07/2018 11:52
>>Malaisie: l’attraction d'IDE en baisse de près de 13% en 2017

Le gouvernement malaisien s'est engagé à revoir l’actuel système de recrutement de travailleurs étrangers pour mettre fin au monopole des entreprises, a déclaré le 28 juillet le ministre malaisien des Ressources humaines, Kulasegaran. Il a déclaré que son ministère était conscient des problèmes du système de recrutement de travailleurs étrangers, en particulier ceux impliquant des intermédiaires. Le problème est devenu grave car le gouvernement du Népal a récemment suspendu l'envoi de travailleurs vers la Malaisie, affectant l'Asie du Sud-Est. Outre le Népal, d'autres pays, dont le Bangladesh, le Cambodge et l'Indonésie, se montrent insatisfaits de l’envoi des travailleurs en Malaisie, selon le ministre. Le ministre Kulasegaran a déclaré que les organes compétents sont en train de rédiger une politique sur la façon de gestion du recrutement de travailleurs étrangers dans leurs pays d'origine. Selon lui, le gouvernement malaisien cherche des mécanismes pour simplifier les procédures liées à l'importation de travailleurs étrangers, y compris l'élimination d'une tierce partie. Actuellement, il y a environ 1,8 million de travailleurs étrangers légaux en Malaisie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.