31/01/2020 15:03
Le gouvernement malaisien planifie un paquet de stimulation économique et est prêt à prendre des mesures pour faire face à la maladie respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (nCoV), a déclaré à la presse jeudi 30 janvier le ministre malaisien des Finances, Lim Guan Eng.
>>Angoisse croissante dans le monde, un premier mort à Pékin
>>Le nouveau coronavirus pourrait causer un grave impact sur le tourisme asiatique

Le ministre malaisien des Finances, Lim Guan Eng. Photo : Thestar/VNA/CVN

Le gouvernement malaisien recherche et analyse l'ampleur de l'impact causé par le coronavirus, a déclaré le ministre malaisien des Finances, Lim Guan Eng, tout en affirmant que le plus important actuel était de soutenir les efforts et les mesures prises par le ministère malaisien de la Santé pour maîtriser et contrôler la propagation de ce virus.

Il a fait savoir que le gouvernement malaisien avait déjà prévu un paquet de stimuation économique pour se confronter à la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. Cependant, ce plan pourrait être avancé si la situation de l'épidémie dégénère.

Selon le ministère malaisien de la Santé, ce pays a signalé 8 cas de coronavirus. 89 cas suspects sont en observation.

La Malaisie a pris d’autres mesures draconiennes pour faire face à toute contingence qui pourrait être provoquée par le coronavirus.

Le gouvernement malaisien a décidé lundi 27 janvier de fermer provisoirement les portes de tous les établissements d’octroi de visas en faveur des Chinois et des étrangers à Wuhan ayant le désir d’entrer en Malaisie.

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a déclaré que la Malaisie était prête à ramener ses citoyens à Wuhan, si le gouvernement chinois l'autorisait.

Le même jour, le numéro un mondial de l'ameublement Ikea a annoncé jeudi 30 janvier la fermeture de l'ensemble de ses 30 magasins en Chine "jusqu'à nouvel ordre", face à la propagation du nouveau coronavirus.

L'enseigne suédoise "a temporairement fermé la totalité des 30 magasins de Chine continentale (...) à compter du 30 janvier", a annoncé le groupe dans un communiqué.

Ikea avait déjà indiqué fermer la moitié d'entre eux, depuis la fermeture annoncée la semaine dernière de son unique magasin à Wuhan, berceau du virus apparu fin 2019.

Les 14.000 employés que compte le groupe dans le pays "sont priés de rester chez eux, en conservant l'intégralité de leur salaire", a précisé Ikea dans son communiqué.

Le coronavirus, qui est apparu pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan, a fait 213 morts, selon un dernier bilan. La Chine a pris des mesures extrêmes pour arrêter la propagation du virus, notamment en mettant en quarantaine plus de 50 millions de personnes à Wuhan et dans la province environnante du Hubei.

Un peu moins de 10.000 cas ont été signalés et les compagnies aériennes internationales ont commencé à annuler des vols vers la Chine à cause du virus que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré d'urgence mondiale.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.