11/07/2018 23:39
La police malaisienne a annoncé mardi 10 juillet avoir demandé aux autorités chinoises de Macao d’arrêter le financier malaisien Low Taek Jho, un personnage clé dans le scandale lié au fonds souverain 1MDB. Low est cru avoir quitté Hong Kong (Chine) pour Macao.
>>Scandale 1MDB : Credit Suisse écope d'une amende à Singapour
>>Le Premier ministre malaisien procède à un remaniement ministériel

L'homme d'affaires malaisien Low Taek Jho, mieux connu sous le nom de Jho Low, est recherché en Malaisie dans le cadre de l'enquête sur le scandale 1MDB. Photo: Getty Images/VNA/CVN

L'inspecteur général de la police malaysienne, Mohamad Fuzi Harun, cité par l'agence de presse malaisienne Bernama, a déclaré que la police avait demandé l'aide des Émirats arabes unis, de l'Indonésie, de l'Inde, du Myanmar, de la Chine et de Hong Kong (Chine). 

Auparavant, une équipe de police malaisienne est venue à Hong Kong (Chine) pour traquer M. Low. Cependant, le fugitif s'est enfui à Macao. La police malaisienne a également demandé aux autorités de Macao de l'aider. La police de Macao a confirmé avoir reçu et être en train d’étudier la demande de la Malaisie. 

La semaine dernière, les autorités malaisiennes ont annulé le passeport de M. Low à la demande de la Commission anti-corruption malaisienne pour faciliter les enquêtes sur le scandale de 1MDB. 

1MDB est un fonds d'investissement créé par l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak dans le but de servir le développement de ce pays à travers des partenariats mondiaux et des investissements directs étrangers.

Cependant, il est devenu le centre d'un scandale de blanchiment d'argent, causant des pertes allant jusqu'à 3,7 milliards de dollars et menant à des enquêtes dans plusieurs pays comme les États-Unis, la Suisse, Singapour, la Malaisie et la Chine.

L'ex-Premier ministre Najib est accusé d'avoir accepté un pot-de-vin de 42 millions de ringgit (10,5 millions de dollars) et de trois autres délits d'abus de confiance dans ses anciens postes de Premier ministre et de ministre des Finances. Il encourt jusqu'à 20 ans de prison pour chaque chef d'inculpation. Le procès de l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak devrait avoir lieu début février 2019.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.