23/08/2018 17:52
Le parlement malaisien a demandé au nouveau gouvernement de lancer une vaste enquête sur les problèmes environnementaux et le traitement des déchets nucléaires liés à la société minière australienne Lynas Corporation.
>>Malaisie: saisie record de cornes de rhinocéros
>>Malaisie : création d’un centre pour les militaires et le droit international humanitaire

Une protestation contre Lynas Corporation en 2012. Photo: EPA/VNA/CVN

Selon l'agence de presse SBS, cette société traite des minéraux de terres rares, qui contiennent des éléments de terres rares utilisés dans des produits de haute technologie, notamment des ordinateurs et des voitures électriques, en Malaisie depuis le début de 2013.

L'usine des matériaux avancés Lynas (LAMP) située sur la côte Est de la Malaisie est depuis longtemps au centre des manifestations des habitants locaux préoccupés par la gestion des déchets nucléaires de faible activité générés lors du traitement.

Lynas exploite deux usines d'exploitation de terres rares en Malaisie et en Australie. Les éléments des terres rares exploités en Australie par l’usine de cette société basée à l’ouest de l’Australie sont expédiés vers des marchés du monde entier, y compris la Chine, après avoir été transformés en Malaisie.

Dans une déclaration à SBS News, Lynas Corporation a déclaré qu’elle opérait en toute sécurité en Malaisie depuis plus de cinq ans, conformément à toutes les exigences réglementaires.

"En tant qu'entreprise légale et transparente, nous nous attachons à tous les aspects de nos activités et coopérerons avec le gouvernement avec confiance dans notre performance", a-t-elle souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.