28/03/2019 09:48
La vice-Première ministre malaise Wan Azizah a annoncé mercredi 27 mars que ce pays et la Nouvelle-Zélande étaient convenus de renforcer la coopération bilatérale dans la lutte contre le fléau du terrorisme.

>>TPP: Singapour, Malaisie et Nouvelle-Zélande poursuivent leur intégration
>>Le gouvernement malaisien envisage un couvre-feu pour les jeunes
 

La vice-Première ministre malaise Wan Azizah et son homologue néo-zélandais Winston Peters.
Photo: Bernama/CVN


S’adressant aux medias à l’issue de sa réunion à Kuala Lumpur avec son homologue néo-zélandais, Winston Peters, la dirigeante malaise a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes dans la récente attaque terroriste meurtrière perpétrée à Christchurch, affirmant que le gouvernement malaisien se tenait aux côtés du gouvernement néo-zélandais en cette période difficile.

L’attaque des deux mosquées à Christchurch au cours des prières du vendredi 15 mars a coûté la vie à 50 personnes, dont un adolescent malaisien. Des dizaines d'autres, dont trois Malaisiens,  ont été blessés.

Wan Azizah a également estimé que les relations bilatérales entre les deux pays dans d'autres domaines resteraient solides et offriraient davantage de possibilités de renforcer et d'élargir la coopération.

Elle a cité le commerce, l’investissement, l’éducation, le tourisme et les liens entre les peuples comme des exemples dans lesquels une telle coopération pourrait être approfondie.

Le vice-Premier ministre néo-zélandais Winston Peters Peters est en Malaisie pour une visite de travail de deux jours. Avant sa réunion avec Mme Wan Azizah, il avait rencontré le ministre l’ex-Premier ministre, Anwar Ibrahim, président de l’Alliance de l’espoir, parti au pouvoir.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.