07/10/2020 16:57
Le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a affirmé que son gouvernement n’appliquerait plus l'Ordre de contrôle des mouvements au niveau national malgré la récente vague de cas de COVID-19.
>>Malaisie : le procès de l’ancien Premier ministre Najib Razak reporté
>>La Malaisie, les Philippines et Singapour continuent de confirmer de nouvelles infections

Les habitants portent des masques pour la lutte contre le COVID-19 à Kuala Lumpur, en Malaisie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans son discours télévisé spécial du 6 octobre, le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin s’inquiétait d’un éventuel effondrement du système socio-économique de son pays si le gouvernement devait réintroduire un ordre de contrôle des mouvements (MCO) au niveau national. Ainsi, pour l’heure, le gouvernement malaisien n’appliquera pas de verrouillage à l’échelle nationale.

Néanmoins, la Malaisie fermera immédiatement des écoles dans les zones ayant un grand nombre de cas de contamination (plus de 40 cas).

Le 6 octobre, la Malaisie a signalé 691 nouvelles infections, le nombre le plus élevé enregistré en une seule journée. Sur ce total, 3 cas ont été importés et les autres transmis au sein de la communauté, principalement dans les États de Kedah et Sabah.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.