07/10/2020 16:57
Le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a affirmé que son gouvernement n’appliquerait plus l'Ordre de contrôle des mouvements au niveau national malgré la récente vague de cas de COVID-19.
>>Malaisie : le procès de l’ancien Premier ministre Najib Razak reporté
>>La Malaisie, les Philippines et Singapour continuent de confirmer de nouvelles infections

Les habitants portent des masques pour la lutte contre le COVID-19 à Kuala Lumpur, en Malaisie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans son discours télévisé spécial du 6 octobre, le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin s’inquiétait d’un éventuel effondrement du système socio-économique de son pays si le gouvernement devait réintroduire un ordre de contrôle des mouvements (MCO) au niveau national. Ainsi, pour l’heure, le gouvernement malaisien n’appliquera pas de verrouillage à l’échelle nationale.

Néanmoins, la Malaisie fermera immédiatement des écoles dans les zones ayant un grand nombre de cas de contamination (plus de 40 cas).

Le 6 octobre, la Malaisie a signalé 691 nouvelles infections, le nombre le plus élevé enregistré en une seule journée. Sur ce total, 3 cas ont été importés et les autres transmis au sein de la communauté, principalement dans les États de Kedah et Sabah.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.