07/09/2018 21:36
>>La Malaisie s’efforce d’améliorer sa situation financière
>>La Malaisie réduit la prévision de croissance pour 2018

Le gouvernement malaisien mettra en œuvre un nouveau salaire minimum standardisé de 1.050 RM (253 dollars) par mois ou 5,05 RM par heure à l'échelle nationale – incluant les états de Sabah et de Sarawak - à partir du 1er janvier prochain, a annoncé le Bureau du Premier ministre (PMO). Selon l’agence de presse malaisienne Bernama, dans un communiqué, le PMO a annoncé que la décision avait été prise après avoir examiné les recommandations du Conseil national de consultation sur le salaire (MPGN) concernant la révision de l’ordonnance de 2016 sur le salaire minimum. L'ordonnance de 2016 sur le salaire minimum prévoit un salaire minimum mensuel de 1.000 RM pour la Malaisie péninsulaire et de 920 RM pour les états de Sabah, Sarawak et le territoire fédéral de Labuan. La déclaration explique également que l’augmentation du salaire minimum correspond à l'actuelle situation économique du pays. "Nous devons être conscients que toute augmentation spectaculaire des salaires causera d’autres problèmes à l’industrie, ce qui pourrait également compromettre la compétitivité du pays", ajoute le communiqué. Par conséquent, il est plus approprié que le salaire minimum soit augmenté périodiquement dans les années à venir, en particulier pour les petites et moyennes entreprises. Selon le communiqué, le gouvernement malaisien a également décidé de ne pas accorder de subventions aux employeurs en raison de l'actuelle situation économique du pays. La dernière augmentation du salaire minimum en Malaisie a eu lieu début juillet 2016. Le salaire mensuel minimum passait de 900 à 1.000 RM pour la Malaisie péninsulaire et de 800 à 920 RM pour les états de Sabah et Sarawak.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.