05/05/2020 12:08
La Malaisie a redémarré la plupart des activités économiques le 4 mai, alors que les nouveaux cas de contamination au coronavirus SARS-CoV-2 dans le pays ont commencé à chuter.
>>Des inquiétudes face à l’assouplissement partiel de MCO en Malaisie
>>Des mesures de lutte contre le COVID-19 à Singapour et en Malaisie
>>La Thaïlande et la Malaisie vont assouplir les mesures de verrouillage de COVID-19

Dans une rue de Kuala Lumpur le 16 mars.
Photo: AFP/VNA/CVN

La Malaisie a levé lundi 4 mai certaines restrictions à l'ordre de contrôle des mouvements (MCO) pour permettre à la plupart des secteurs de rouvrir. Dans un grand centre d'achat du centre-ville de Kuala Lumpur, certains magasins sont ouverts et le personnel mesure la température corporelle des clients avant de les laisser entrer. Six États de Malaisie (Sarawak, Sabah, Penang, Pahang, Kelantan et Kedah) continuent d'appliquer les restrictions.

Avant la décision d'assouplir la MCO mentionnée, chaque jour, la Malaisie a subit une perte de 2,4 milliards de ringgit (558 millions d'USD), selon le Premier ministre malaisien Muhyiddin. Si cette ordonnance se prolonge  un mois de plus, la Malaisie connaîtra une perte de 35 milliards de ringgit, portant ainsi la perte totale depuis l’application de cette ordonnance à 98 milliards de ringgit, soit près de 22,8 milliards d'USD.

Selon les prévisions de la Fédération des employeurs malaisiens (MEF), la pandémie a fortement touché le marché du travail. Le taux de chômage après la MCO atteindrait un record de 13% soit 2 millions de personnes, un nombre plus élevé que lors de la crise financière asiatique de 1998 et de la crise économique mondiale de 2008-2009.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).