27/02/2018 18:18
Le 26 février, les deux cornées de Hai An ont été transplantées à une patiente de 73 ans et à un homme de 42 ans. L'histoire de cette petite fille qui a accepté d'offrir ses deux cornées, après sa mort, a ému tout le pays.
>>Greffes de cornée gratuites à l’hôpital franco-vietnamien de Hô Chi Minh-Ville
>>Vinmec Times City réussit une greffe de foie en extrême urgence
>>Le consentement au don d'organes et de tissus
>>Première greffe de CSH d’un non consanguin réalisée avec succès

Le directeur de la Banque des yeux, Nguyên Huu Hoàng, prélève les cornées des yeux de Hai An. Photo : SH/CVN

Hai An, une petite Hanoïenne de sept ans est décédée le 22 février après des mois de combat contre le cancer du système nerveux. À sa mort, sa famille a décidé de réaliser son dernier souhait : offrir ses organes aux autres.

Le 26 février, les deux cornées de la petite Hai An ont été transplantées à une patiente de 73 ans et à un homme de 42 ans. "La greffe des deux cornées de Hai An a réussi", a informé le vice-directeur de l'Hôpital central d'ophtalmologie, Pham Ngoc Dông. 

Une histoire bouleversante

Le directeur adjoint du Centre de coordination national pour les greffes d'organes humains, Nguyên Hoàng Phuc, se rappelle d’un coup de téléphone spécial le 22 février : "La  mère de Hai An nous a informé qu’elle souhaitait offrir les organes de sa fille de sept ans qui venait de mourir du cancer".

Immédiatement, une équipe dirigée par le directeur de la Banque des yeux (relevant de l'Hôpital central ophtalmologique), Nguyên Huu Hoàng est venu prélever les cornées de la fillette. "L'image de la mère portant sa fille et lui chuchotant + Offre ta lumière aux autres ! Je suis fière de toi + nous a tous émus", a confié M. Hoàng.

La fillette Hai An. Photo : CTV/CVN

C’est en septembre 2017, à l'Hôpital K de Hanoï, que le cancer de Hai An a été diagnostiqué. Malgré les efforts des médecins, Hai An n’a pu surmonter la maladie et a rendu son dernier souffle le 22 février.

"Sa mère espérait que le cœur de Hai An vivrait dans le corps d'un autre enfant. Mais la loi ne permet pas le don d’organes pour les personnes de moins de 18 ans. Nous avons seulement accepté de prélever les deux cornées", a partagé M. Phuc.

Un rare cas de don d’organes

À présent, le Vietnam compte environ 300.000 personnes souffrant d’une cornée malade ou endommagée. Ils peuvent retrouver une vue normale grâce à une greffe. Mais les donneurs sont rarissimes.

Les cornées de Hai An ont été conservées à la Banque des yeux avant d'être greffées aux autres personnes. Photo : VNE/CVN

Selon le directeur de la Banque des yeux, le cas de Hai An est l'un des deux plus jeunes, l’autre étant  un enfant de six ans tué lors d’un  accident de la route en 2010. Ninh Binh et Nam Dinh (Nord) sont les deux localités comptant le plus de donneurs. 

À l'hôpital central d'ophtalmologie, chaque jour, on dénombre un patient attendant une greffe des cornées. À l'hôpital Viêt Duc, ils sont des centaines.

Selon le directeur adjoint de l'hôpital Viêt Duc, le Professeur Trinh Hông Son, "les Vietnamiens sont peu enclins à donner des organes ou des tissus à leur décès ou ceux de leurs proches, en raison de barrières psychologiques, religieuses et d’un manque d’informations. Seule la sensibilisation et l'amélioration des connaissances des habitants permettra de changer cette situation".

Thu Hà Ngô/CVN

 
Pour offrir des cornées, il suffit de téléphoner à la Banque des yeux au 024.39454799. Les cornées ne peuvent être greffées que de 6 à 8 heures après leur prélèvement. Celui-ci dure 25 à 30 minutes. Le technicien va séparer les couches de cornées très fines du globe oculaire. Cela ne laissera aucune trace sur le visage du donneur. 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.