23/05/2019 19:03
Dans le cadre de la 4e journée de travail de la 7e session de l’Assemblée nationale (AN) de la XIVe législature, les députés ont examiné, jeudi matin 23 mai, la Loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits de l'alcool.
>>Les députés discutent de questions socio-économiques le 22 mai
>>La première journée de travail de la 7e session de la XIVe législature de l’AN
>>La Commission des vœux de la population fait le point à l’Assemblée nationale

La 7e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature se déroule du 20 mai au 16 juin à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

D’après nombre de députés, l'abus de boissons alcooliques est une question épineuse. Cependant, malgré de nombreuses discussions, il existe encore plusieurs points de vue divergents concernant la Loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits de l'alcool.

Selon des statistiques du ministère de la Santé, l'alcool et la bière "constituent" 70% des affaires pénales qui touchent les moins de 30 ans. En outre, l’alcool est l’une des trois principales causes des accidents de la route chez les hommes âgés de 15 à 49 ans. On estime qu’environ 15.000 personnes sont décédées chaque année des suites des accidents de la route, dont 4.800 sont liées à l'alcool. Ainsi, les perte causées par les boissons alcooliques s'élèvent chaque année jusqu'à environ 65.000 milliards de dôngs.

Pour de nombreux experts et députés, la consommation d'alcool est déconseillée, notamment son abus. Le projet de loi présenté à cette réunion parlementaire, comprenant 7 chapitres et 36 articles, a pour objectif de contribuer à ajuster le comportement de ces consommateurs.

Des sanctions plus fortes

D’après la députée Pham Khanh Phong Lan, de Hô Chi Minh-Ville, le projet de loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits de l'alcool soumis cette fois à l'Assemblée nationale propose des sanctions plus fortes et plus strictes que ses versions précédentes, mais cela n’est pas encore suffisamment.

La députée Pham Khanh Phong Lan prend la parole à la 4e journée de travail de la 7e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature.
Photo: Thanh Tuê/CVN

"Il est nécessaire d’organiser régulièrement des campagnes d'inspection, de supervision et de sanction clés dans les zones où se concentrent de nombreux établissements servant des boissons alcoolisées, tout en renforçant la sensiblisation à leurs méfaits", a-t-elle souligné.

D'après Dang Thuân Phong, vice-président de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, la consommation d’alcool ménager ou de contrebande est fortement déconseillée. Il a donc souligné "la responsabilité des autorités locales dans le contrôle de cette production artisanale".

Des chiffres alarmants

En avril dernier a eu lieu un colloque sur l'élaboration de la Loi sur la prévention et la lutte contre les méfaits de l'alcool. Le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, a informé qu’au Vietnam, la production d'alcool, de bière et d’autres boissons alcoolisées augmentait rapidement au fil des ans, alors qu'elle diminuait ailleurs dans le monde.

Chaque Vietnamien consomme en moyenne environ 6,6 litres d'alcool par an.
Photo: CTV/CVN

La consommation d’alcool est la cause directe de plus de 30 types de maladies non transmissibles (MNT) et de près de 200 types de maladies différentes, se classant au troisième rang des causes de décès prématurés et d’invalidité dans le monde.

La consommation d'alcool au Vietnam est à un taux alarmant. En moyenne, chaque Vietnamien en consomme en moyenne environ 6,6 litres par an, le taux de consommation chez les hommes et les adolescents étant élevé. L'usage inapproprié de l'alcool et de la bière affecte la santé non seulement des buveurs mais aussi de toute la communauté, a-t-il souligné.

Actuellement, le ministère de la Santé cherche toujours à consulter les délégations de l'Assemblée nationale sur ce projet de loi, en particulier sur les solutions visant à contrôler et à prévenir la consommation d'alcool chez les jeunes.

Le Dr Kidong Park, représentant en chef de l'OMS au Vietnam, s'est dit préoccupé par la consommation d'alcool et de bière au Vietnam. Une enquête sur les risques de maladies infectieuses en 2015 montrait que 44% des buveurs au Vietnam l'utilisaient de manière excessive.

En 2016, l'alcool a entraîné 79.000 décès, des centaines de milliers de personnes étaient hospitalisées pour des pathologies qui lui sont liées. Le Vietnam se classait au 3e rang en Asie et au 64e rang mondial en matière de cette consommation.

En 2017, le Vietnam a consommé 4,006 milliards de litres de bière, appartenant au groupe des pays où la consommation d'alcool et de bière chez les hommes est la plus élevée au monde.

Selon les prévisions, la consommation moyenne serait de 7 litres/personne/an d'ici 2025.

Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).