29/01/2022 16:28
La livre sterling est de nouveau montée vendredi 28 janvier à son plus haut niveau depuis presque deux ans face à l'euro, aidée par les attentes d'une nouvelle hausse du taux directeur de la Banque d'Angleterre.
 >>Dollar, franc suisse et yen profitent de la prudence, le bitcoin en souffre
>>L'euro en léger repli face à un dollar qui attend la Fed
>>La livre sterling confirme son avancée face à euro et dollar

La livre sterling poursuit son avancée. Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 20h00 GMT, la devise britannique valait 1,2009 euro. Plus tôt, le "quid", son surnom, était allé jusqu'à 1,2040 euro, comme il y a une semaine, soit un sommet depuis 23 mois (19 février 2020).

"L'euro n'a pas que le problème de la Russie et de l'Ukraine" sur les bras, relève Christopher Vecchio, analyste pour le site spécialisé DailyFX, "mais aussi la BCE (Banque centrale européenne) qui se laisse distancer par les autres grandes banques centrales" en matière de resserrement monétaire.

Aucune inflexion n'est attendue de la BCE à l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs, jeudi prochain, alors que les cambistes ont déjà intégré, pour le même jour, un relèvement supplémentaire de la la Banque d'Angleterre, qui avait déjà porté son principal taux directeur de 0,1% à 0,25% en décembre.

"Même si la Banque (d'Angleterre) avait de bonnes raisons de ne pas aller plus loin, les risques pointent vers davantage de resserrement" monétaire, ont écrit les analystes de Barclays.

Les analystes de Bank of America s'attendent, eux, à ce que l'institution cesse ses achats de titres sur le marché dès mars, ce qui constituerait une étape supplémentaire de la normalisation monétaire. Pour autant, ces atouts pèsent peu face au dollar, qui a progressé ces dernières heures face à la livre sterling.

Le billet vert bénéficie du positionnement de la Banque centrale américaine (Fed), que les cambistes voient procéder à au moins quatre hausses de taux en 2022, mais aussi de la crise ukrainienne. "Cela incite les investisseurs à retirer des capitaux d'Europe, que soit l'Europe continentale ou le Royaume-Uni", affirme Christopher Vecchio.

Après être descendu vendredi 28 janvier jusqu'à 1,1121 dollar, pour la première fois depuis presque 20 mois, l'euro se reprenait légèrement, à la faveur de prises de bénéfices et d'ajustements de positions, selon l'analyste.

Ailleurs sur le marché des changes, l'annonce vendredi 28 janvier d'un accord sur la dette argentine entre le gouvernement et le Fonds monétaire international n'a pas empêché le dollar de battre un nouveau record absolu face au peso argentin, à 104,87 pesos.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Le Vietnam et la Russie stimulent leur coopération touristique Dans le cadre des "Journées vietnamiennes à Saint-Pétersbourg", le 3e Forum du tourisme Vietnam - Saint-Pétersbourg a eu lieu le 17 mai afin de rechercher des solutions visant à lever les difficultés et promouvoir la coopération touristique entre le Vietnam et la Russie.