23/08/2018 10:06
>>Libye: le Parlement de l'Est souhaite que l'ONU soutienne l'économie et la sécurité
>>Libye: 164 migrants nigérians illégaux volontairement rapatriés

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen soutenu par l'ONU a refusé mercredi 22 août l'installation des immigrants clandestins sur le territoire libyen. "La Libye n'acceptera pas une mesure aussi injuste et aussi inéquitable. Elle héberge plus de 700.000 migrants. Ils doivent être rapatriés dans leur pays d'origine", a indiqué Mohamed Sayala dans un communiqué. "La Libye est un pays de transit des migrants, et a déjà supporté beaucoup de choses. La communauté internationale doit prendre ses responsabilités en faisant pression sur les pays d'origine des migrants pour qu'ils acceptent le retour de leurs citoyens, et prennent en charge le coût de leur retour dans leur pays", a-t-il ajouté. En raison de l'insécurité et du chaos qui règnent en Libye depuis le soulèvement de 2011, qui a conduit au renversement de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, la Libye est devenue l'un des points de départ favoris des immigrants clandestins qui espèrent traverser la mer Méditerranée pour se rendre en Europe. Les centres d'hébergement pour migrants de Libye sont surpeuplés, abritant des milliers de migrants qui ont été secourus en mer ou arrêtés par les services de sécurité libyens. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.