01/06/2017 12:45
>>Libye : l'ONU lance un appel de fonds de 75,5 millions de dollars
>>Libye : au moins 28 morts dans de violents combats à Tripoli

Le Premier ministre libyen soutenu par l'ONU, Fayez Sarraj, a reçu mercredi 31 mai une délégation du Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) avec qui il a abordé la crise dans son pays et comment la résoudre dans le cadre de l'accord politique. La délégation de l'UA était composée des ministres des Affaires étrangères du Congo, de la Guinée, du Niger, de la Mauritanie et du commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA, Ismaïl al-Sharqawi. La délégation a souligné le soutien de l'UA en faveur de l'accord national du gouvernement et a salué les efforts de M. Serraj pour parvenir à une réconciliation nationale entre partis politiques rivaux. Selon la délégation, la réunion a visé à essayer d'impliquer toutes les parties dans le processus politique et à réunir des points de vue différents. M. Serraj a salué l'importance du soutien de l'UA à la sécurité de la Libye, affirmant qu'une solution passe par "la fin d'une ingérence étrangère au profit d'une partie en particulier, ce qui a compliqué la crise''. Il a souligné que son gouvernement n'était ''pas partie au conflit'' et que, ''conformément aux décisions du Conseil de sécurité de l'ONU, de l'Union africaine et de la Ligue arabe", il n'avait "aucun lien avec une quelconque partie parallèle à la crise''.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.