09/09/2019 15:02
La Kenyane Brigid Kosgei a couru dimanche 8 septembre le semi-marathon le plus rapide de l'histoire pour une femme lors du Great North Run à Londres, qui n'est cependant pas une course homologuée pour les records du monde.
>>Marathon de New York: Kamworor pour finir 2018 en beauté
>>Marathon de Berlin: le roi Kipchoge pulvérise le record du monde

La Kenyanne Brigid Kosgei au Maraton de Londres le 25 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

Avec son temps d'une heure, quatre minutes et 28 secondes, elle a été 23 secondes plus rapide que la marque de référence pour le record du monde, établie par sa compatriote Joyciline Jepkosgei en 2017 à Valence.

Chez les hommes, c'est Mo Farah qui s'est imposé pour la sixième année consécutive.

À 36 ans, le champion olympique britannique a été poussé dans ses derniers retranchements par l'Éthiopien Tamirat Tola, ne faisant la différence que dans le dernier kiomètre et demi, pour terminer en 59 minutes et 7 secondes. Le Néerlandais Abdi Nageeye a terminé troisième.

Farah prépare actuellement le marathon de Chicago qu'il avait remporté l'an dernier - son premier succès sur la distance - en établissant un nouveau record européen en 2 heures, 5 minutes et 11 secondes.

AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Quang Binh, destination attrayante pour le tourisme d'aventure La province de Quang Binh (Centre) présente un grand potentiel et de nombreux avantages pour le développement du tourisme, en particulier le tourisme d'aventure et le tourisme expérientiel.