18/03/2019 16:51
La Journée internationale de la Francophonie (20 mars) a été célébrée dimanche 17 mars dans la mégapole du Sud, en présence des consuls généraux de France, de Suisse, du Canada, des représentants de Wallonie-Bruxelles, et de milliers d’étudiants et enseignants de français venant des établissements scolaires de la ville.
>>La Journée internationale de la Francophonie 2019 fêtée à Hô Chi Minh-Ville
>>Les couleurs francophones 2019 brillent dans la rue piétonne de Hanoï

Le directeur régional pour l’Asie et le Pacifique de l’OIF, Eric-Normand Thibeault, prend la parole, le 17 mars à Hô Chi Minh-Ville.

Se déroulant chaque année au mois de mars, la Journée internationale de la Francophonie  est très attendue par les francophones et francophiles de Hô Chi Minh-Ville. Cette manifestation est organisée par le Service municipal de l’éducation et de la formation, en coopération avec l’Union municipale des organisations d’amitié, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les consulats de France, du Canada, de Suisse ainsi que de nombreuses institutions francophones dont l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Institut français.

Comme l’année dernière, la Journée internationale de la Francophonie s’est déroulée au Parc zoologique de Saigon, regroupant une trentaine de stands d’exposition d’étudiants venant d’établissements scolaires de la ville. Dans une ambiance bon enfant des élèves présentaient des chansons françaises. Des jeux collectifs francophones et des stands gastronomiques étaient également au rendez-vous.

Les engagements salués

Des élèves se sont vu décerner des primes et des cadeaux, le 17 mars à Hô Chi Minh-Ville.

Selon le Service municipal de l’éducation et de la formation, la mégapole du Sud compte 18 écoles où le français est enseigné en tant que français langue étrangère (FLE) ou comme français intensif dans les classes bilingues. À l’heure actuelle, environ 4.000 élèves des cycles primaire, secondaire et lycée poursuivent l’une de ces deux types de formation, et cela sans prendre en compte les étudiants suivant les filières dans lesquelles le français est utilisé.

Lors de l’événement, Bùi Thi Diêm Thu, directrice adjointe dudit service, a affirmé que Hô Chi Minh-Ville apprécie et soutient toujours l’enseignement du français. Elle a adressé ses vifs remerciements aux organisations françaises et francophones dont l’OIF, les consulats, l’AUF ainsi que des partenaires français et francophones qui portent un important intérêt aux programmes d’apprentissage du français, sans oublier de mentionner l’enthousiasme des parents, des principaux, proviseurs et enseignants.

"Hô Chi Minh-Ville souhaite continuer de coopérer et bénéficier d’un fort soutien des organisations, des partenaires français et francophones, afin de mettre en œuvre des projets d’enseignement et d’apprentissage du français plus fructueux et efficaces dans le futur", a poursuivi Mme Thu.

Au nom de l’OIF, Eric-Normand Thibeault, directeur régional pour l’Asie et le Pacifique, a exprimé sa joie de partager cette journée avec les francophones et francophiles de Hô Chi Minh-Ville. Il a rappelé que la Journée internationale de la Francophonie avait été fêtée les 9 et 10 mars à Cân Tho, et puis les 15 et 16 mars à Hanoï, avec de nombreux participants.

"Aujourd’hui ici, à Hô Chi Minh-Ville, c’est la capitale de la Francophonie. Ce que nous faisons ensemble aujourd’hui, c’est de remercier et de souligner l’engagement quotidien des enseignants, des professeurs, des proviseurs et de soutenir les élèves", a insisté Eric-Normand Thibeault.

À cette occasion, les étudiants ayant obtenu d’excellents résultats dans les concours nationaux du français ont reçu des récompenses ainsi que des primes d’encouragement.

Texte et photos: Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.