22/11/2017 23:56
Une centaine de professeurs venus d'établissements scolaires et universitaires de Hô Chi Minh-Ville et de Cân Tho (Sud) ont été invités mardi soir 21 novembre au consulat général de France à Hô Chi Minh-Ville pour fêter la Journée des enseignants du Vietnam (20 novembre).

>>Les enseignants de français à l’honneur au Sud
 

Le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, Vincent Floreani, s’adresse aux enseignants de français à la Résidence française dans la mégapole du Sud, le 21 novembre.


Dans un hommage appuyé, le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, Vincent Floreani, a remercié l’ensemble des acteurs éducatifs présents pour leur dévotion et leur engagement pour la langue française. Il a salué, au nom de la France, leurs contributions à l’enseignement du français et à la mise en valeur de la civilisation française au Vietnam.


Le Service municipal de l’éducation et de la formation, l’Institut d’échanges culturels avec la France (IDECAF) à Hô Chi Minh-Ville, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et des établissements bilingues étaient également représentés.

Cette année, la Fête des enseignants de français organisée à la Résidence française dans la mégapole du Sud a été marquée par l’annonce de nouveaux projets en faveur des enseignants et des établissements des classes bilingues, avec notamment l’organisation en mars 2018 du BELC ASEAN à Hô Chi Minh-Ville qui accueillera 150 professeurs pour leur offrir ce qu’il y a de meilleur dans le domaine des formations de Français Langue Étrangère.

La première année du lancement de la plate-forme Ifprofs Vietnam ainsi que la création des filières des enseignants de français (FIEF) au sein des Associations d'amitié Vietnam - France à Hô Chi Minh-Ville et à Cân Tho ont également été célébrées. Ces regroupements permettent de favoriser les échanges entre professeurs autour de leurs expériences, pratiques, problèmes, projets, etc.

 

Échange entre professeurs de français.


Remise des attestations d’examinateur-correcteur aux professeurs

Lors de la soirée, une dizaine d’enseignants ont reçu leurs attestations d’examinateur-correcteur des épreuves du DELF-DALF. Pour devenir examinateur-correcteur, les enseignants doivent suivre des stages d’habilitation dispensés par l’Institut français au Vietnam. Les diplômes DELF-DALF du ministère français de l’Éducation nationale, reconnus internationalement, sanctionnent la maîtrise des compétences en langue française et attirent environ 5.000 candidats chaque année au Vietnam.

L’accent a également été mis sur le besoin de renforcer la présence francophone auprès des acteurs éducatifs. En ce sens, l’Institut français au Vietnam développe des «Espaces France», des antennes relais de services de coopération et de lieux de rencontre avec la culture et la langue françaises. Il s'agit de travailler avec les Services de l’éducation et de la formation de différentes provinces afin de mettre à disposition des établissements pour les jeunes français, assistants de langue. À ce titre, il est prévu en 2018 une présence permanente de jeunes volontaires français dans des établissements bilingues à Hô Chi Minh-Ville et à Nha Trang (province centrale de Khanh Hoà) sur le modèle du projet mené à Cân Tho depuis 2016.

De plus, cette année, le consul général de France à Hô Chi Minh-Ville a donné la parole à Pham Hông Thiên Truc, élève du lycée Lê Hông Phong, dont l’ambition est de devenir enseignant de français, ainsi qu’à Dang Ngoc Nhu Quynh, une jeune professeure de français débutante dans l’exercice du métier. Ils ont ainsi été mis à l’honneur afin de les encourager dans leur vocation.

 

Texte et photos : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.