24/02/2017 16:23
Le consulat général du Koweït à Hô Chi Minh-Ville a célébré le 23 février la 56e Journée de l’indépendance du Koweït et le 26e anniversaire de la libération de l’État koweïtien.
Trân Vinh Tuyên, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, prend la parole lors de la célébration.
Photo : Thê Anh/VNA/CVN
Trân Vinh Tuyên, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a estimé que ces dernières années, la coopération entre le Vietnam et le Koweït se développent heureusement dans plusieurs domaines, surtout dans la politique, l’économie et le commerce. Il a affirmé que les autorités municipales soutenaient les entreprises koweïtiennes dans leurs activités dans la mégapole du Sud, avant de souhaiter que ce pays serve de passerelle pour les entreprises saïgonnaises dans l'optique d'intensifier les relations commerciales avec les pays du Golfe et vice-versa.

Le consul général Khaled Al-Mutairi a souligné que les relations entre le Vietnam et son pays ne cessaient de se développer depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques en 1976, notamment dans la coopération commerciale et d’investissement. Il a estimé que l’investissement koweïtien au Vietnam augmentera rapidement dans les temps à venir, avant de souhaiter que les entreprises vietnamiennes investissent dans les projets de développement au Koweït, contribuant à promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux.

L’année dernière, les échanges commerciaux ont atteint près de 184 millions de dollars. Ce chiffre pourrait s’élever à 2 milliards de dollars d’ici 2020, après la mise en service de la raffinerie de Nghi Son et du projet pétrochimique Vietnam-Koweït.
Jusqu’ici, ce pays du Golfe a accordé 172 millions de dollars aux projets de construction d’infrastructures et de développement rural dans les régions vietnamiennes reculées et montagneuses.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.