31/08/2021 15:36
L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a suggéré au Vietnam de promouvoir davantage ses forces endogènes pour augmenter sa résilience économique, surmonter la crise du coronavirus et préparer l’avenir.
>>Promouvoir la coopération économique entre la préfecture japonaise de Niigata et le Vietnam
>>La JICA offre des fournitures médicales à Hô Chi Minh-Ville

Le PIB du Vietnam devrait augmenter d’environ 4,8% en 2021, selon la Banque mondiale.
Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

Les remarques de la JICA faites lors d’une interview à l’Agence Vietnamienne d’Information font écho aux prévisions de croissance publiées dans la dernière édition de "Taking Stock" - la mise à jour semestrielle de la Banque mondiale sur les performances économiques du Vietnam.

Depuis longtemps, le Vietnam attire toujours beaucoup d’attention et est considéré comme l’un des pays à fort potentiel pour diversifier les chaînes d’approvisionnement mondiales. Cependant, dans l’immédiat, son économie est confrontée à certains défis, a estimé le représentant en chef de la JICA au Vietnam, Shimizu Akira.

La Banque mondiale a estimé dans son dernier rapport "Taking Stock" que le PIB du Vietnam devrait augmenter d’environ 4,8% en 2021, bien qu’il ait affiché une solide performance économique au premier semestre de cette année.

Cette prévision, inférieure de deux points de pourcentage à la projection faite par le Groupe de la Banque mondiale en décembre 2020, tient compte des impacts négatifs de la vague de COVID-19 en cours sur l’activité économique du pays d’Asie du Sud-Est.

La quatrième vague de COVID-19 a touché de nombreux fournisseurs qui sont des entreprises japonaises d’assemblage ou de fabrication au Vietnam. Si ces fabricants ne fournissent que certains types de produits spécifiques, certains d’entre eux opèrent à l’international, ce qui engendre des répercussions considérables sur la chaîne d’approvisionnement mondiale, y compris au Vietnam, a expliqué Shimizu Akira.

Nécessité des politiques de soutien 

Selon le représentant en chef de la JICA au Vietnam, la pandémie a mis en évidence l’importance des politiques de soutien aux ressources internes, y compris les entreprises et les travailleurs, pour améliorer l’autonomie économique.

Dans une école de formation professionelle à Hà Nam (Nord).
Photo : Dai Nghia/VNA/CVN

Le Vietnam doit renforcer la force des entreprises nationales pour améliorer leur compétitivité, en les dotant des capacités de produire eux-mêmes des composants et des biens de haute qualité, a-t-il estimé.

Pour aider le Vietnam à atteindre cet objectif, la JICA travaille en étroite collaboration avec le Département du développement des entreprises du ministère du Plan et de l’Investissement pour renforcer les capacités des entreprises nationales, leur permettant de pouvoir participer à la chaîne d’approvisionnement, a-t-il fait savoir.

L’interruption des déplacements entre les pays montre à quel point il est important de s’assurer que le nombre de cadres, d’ingénieurs et de travailleurs dans le pays dispose des capacités et des compétences nécessaires pour gérer les activités de l’entreprise de manière initerrompue, sans dépendre du contigent d’experts étrangers, a-t-il indiqué.

À cette fin, la JICA continuera à soutenir le développement des ressources humaines pour l’industrie au Vietnam à travers des cours de formation sur les modèles commerciaux japonais et le renforcement des capacités des écoles professionnelles. Nous pensons que ces efforts aideront l’industrie vietnamienne à construire une chaîne d’approvisionnement durable à l’avenir.

Le gouvernement vietnamien devrait également accélérer le décaissement des capitaux d’investissement publics car cela est considéré comme l’un des outils importants, non seulement pour servir le processus de développement économique mais aussi pour faire face aux difficultés post-pandémie au Vietnam, a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Quang Ninh prête au retour des touristes internationaux Après une longue période de stagnation due à la pandémie de COVID-19, Quang Ninh est l’une des sept localités sélectionnées pour mettre en oeuvre le programme pilote d'accueil des touristes internationaux.