22/03/2020 05:00
Dans l'ensemble du pays, les jeunes vietnamiens ont participé à de nombreuses activités contribuant au développement socio-économique des localités, surtout en mars, mois qui leur est dédié.

>>La jeunesse bénévole en action
>>Les jeunes volontaires se mettent au service de la communauté
 

Actuellement, le delta du Mékong fait face à une situation difficile en raison de la salinisation qui y sévit durement. Avec la devise "Sauver l’intrusion saline comme combattre l’incendie", les jeunes de nombreuses localités de la région ont cherché par tous les moyens à aider les habitants à faire face à cette situation.  Des exemples qui parlent. 

Dans la province de Bên Tre, ces derniers jours, face à la pénurie d'eau potable, les jeunes ont  mené des activités comme forage de puits, transport d'eau, recherche de sponsors... 

Plus précisément, l’Organisation provinciale de la jeunesse communiste Hô Chi Minh s’est coordonnée avec des entreprises pour attribuer 
plus de 2.000 fûts d'eau et des machines de purification de l'eau à des foyers pauvres des districts de Châu Thành et Binh Dai ainsi qu'à l'École des enfants handicapés de Bên Tre.
 

Les jeunes du district de Tân Phu Dông, province de Tiên Giang (Sud), transportent de l’eau potable aux habitants vivant dans des régions touchées par l’intrusion saline.

Photo : CTV/CVN


À Tiên Giang, les jeunes ont mobilisé, de différentes sources, 5 réservoirs d'eau d’un volume de 1.000 litres et installé 5 points de distribution de l'eau potable dans le district de Go Công Tây. Sans compter le transport de près de 200 m3 d'eau potable pour des familles en difficulté.

D’autres aides 

Dans le Nord, l'Organisation de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la province de Quang Ninh a créé un groupe de jeunes volontaires pour soutenir les services publics en ligne. 

Au départ, l'équipe a pris en charge l'enregistrement de compte en ligne pour plus de 150 documents de citoyens qui se rendent directement au Centre provincial de services d'administration publique.

Au niveau des districts et communes, des équipes de jeunes volontaires ont aussi été créées, permettant de traiter plus de 1.300 dossiers en ligne. 

À Hanoï, les jeunes de l'École militaire du commandement de la capitale se chargent de services logistiques. En effet, cet établissement sert actuellement de lieu de confinement de plusieurs centaines de Vietnamiens revenant de la République de Corée, pour prévenir la propagation du COVID-19. 

Chaque jour, les jeunes sont présents en cuisine pour participer à la préparation des repas, qui sont ensuite livrés aux confinés. En outre, ils participent au nettoyage, à la désinfection, à la distribution de masques de protection, de liquide hydroalcoolique pour le lavage des mains.

 

Les jeunes de la province de Yên Bai (Nord) distribuent gratuitement des masques aux habitants.

Photo : BYB/CVN


Toujours dans la capitale, des jeunes se rendent aux marchés pour distribuer des masques et du liquide antibactérien. Leur image aux côtés des personnes âgées et des enfants marque tous les esprits.

Dans la province de Nghê An, au Centre, des équipes d'intervention rapide ont été créées afin d’éviter la propagation du COVID-19. Leurs missions se concentrent sur les conseils de prévention, la distribution de masques et de liquide antiseptique et, surtout, sur la sensibilisation à l’importance de la déclaration médicale. 

Soutien scolaire

Du fait de l'épidémie de COVID-19, les écoles sont fermées depuis des semaines. Les jeunes de Yên Bai se sont donc coordonnés avec le Service provincial de l'éducation et de la formation pour aider les élèves dans leurs études pendant cette période compliquée.

Pour ceux vivant dans des régions d'accès difficile aux technologies de l'information, les enseignants font des photocopies des devoirs, puis les jeunes volontaires les remettent à chaque élève une fois par semaine.

Selon Hoàng Trung Thuc, secrétaire de l'Organisation de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la commune de Châu Quê Thuong, district de Van Yên de la province de Yên Bai, sa commune compte sept villages, dont deux très enclavés. "Éloignés de 12 km du centre de la commune, ces deux villages sont difficiles d’accès. Les chemins qui y mènent sont en terre, et lorsqu’il pleut, les motos ne peuvent s’y rendre", a-t-il révélé. Lorsque les devoirs sont remis en main à leurs destinataires, élèves et parents sont très gais.

 

Phuong Mai/CVN


 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).