09/06/2018 09:58
Depuis longtemps, la hotte est un outil indispensable dans la vie quotidienne des Co Tu, mais elle est aussi un élément essentiel de leur culture.
>>Les statues funéraires de l’ethnie Co Tu
>>L’âme des lignées de l’ethnie Co Tu

Il en existe des dizaines de modèles différents, comme h’dool (pour le riz), pr’eng (pour les fruits et légumes), p’rôm (pour les ornements et brocatelles), adong kiêr (pour le manioc) ou encore achuy (pour la viande et le poisson)…

Selon la chose à transporter, les Co Tu choisissent de grandes ou de petites hottes, plus ou moins belles et ornées. Lorsqu’elles ne sont pas utilisées, les hottes sont suspendues sur l’étagère au-dessus du foyer de la cuisine. Elles brunissent et sont de ce fait protégées de la moisissure et des insectes xylophages.
 
Texte et photos: Gia Phuc/DTMN/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

Delta du Mékong: forte croissance du tourisme au début de 2019 Grâce aux investissements, le tourisme a fortement évolué dans la région du delta du Mékong ces derniers temps et devient un enjeu important dans de nombreuses localités provinciales du Sud...