15/10/2020 16:12
Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce extéirieur, Peter Szijjártó, effectuera vendredi 16 octobre une visite officielle au Vietnam, à l’occasion du 70e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Peter Szijjártó (gauche) et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh se serrent la main, à Hanoï, en 2016.
Photo : VGP/CVN

Le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjártó, devrait s’entretenir avec le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh, rendre une visite de courtoisie au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, discuter avec le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Nguyên Ngoc Thiên d’un programme de coopération culturelle. Les deux parties discuteront également de la construction d’un centre culturel hongrois au Vietnam.

L’ambassadeur de Hongrie au Vietnam, Őry Csaba, a fait savoir que le ministre  Peter Szijjártó assistera également à une cérémonie pour inaugurer une route de céramique partiellement financée par l’ambassade de Hongrie.

La visite du ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce extéirieur, Peter Szijjártó, au Vietnam fait partie du plan de la Hongrie visant à renforcer sa politique orientale au milieu de la pandémie de COVID-19.

Selon le ministre Peter Szijjártó, le rôle de ''l’Est'' dans l’économie mondiale s’est considérablement amélioré ces dernières années et des relations bilatérales équilibrées avec les pays de l’Est apporteront des avantages aux entreprises hongroises. La pandémie de CoOVID-19 est en train de façonner un nouvel ordre économique mondial dans lequel la Hongrie veut être l’un des gagnants.

Sa prochaine visite prouve également que la Hongrie apprécie le rôle et la position du Vietnam dans sa politique orientale.

En raison du COVID-19 qui a entraîné des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, les entreprises hongroises ont tendance à diversifier les marchés potentiels, y compris le déplacement de leurs opérations de fabrication vers le Vietnam.

La Hongrie étant au centre de l’Europe, les entreprises vietnamiennes auront l’occasion de se renseigner sur les marchés voisins, contribuant à populariser les marques vietnamiennes en Europe dans un proche avenir.

Malgré la pandémie, le commerce entre les deux pays a encore progressé au premier semestre de cette année, s’élevant à 456,76 millions de dollars, en hausse de 43,11% en glissement annuel.

Le Vietnam exporte pour l’essentiel des produits électroniques et des pièces détachées, du matériel de transport, des chaussures et des vêtements vers la Hongrie d’où il importe en revanche des machines et des produits pharmaceutiques.

Les deux pays sont confrontés à des difficultés dans le décaissement d’un paquet de crédit préférentiel de 500 millions d’euros financé par le gouvernement hongrois. Seulement 60 millions d’euros ont été déboursés pour la construction de l’Hôpital d’oncologie de Cân Tho.

En outre, des dizaines de milliers de travailleurs ont perdu leur emploi en Hongrie en raison de la pandémie. Environ 2.700 travailleurs vietnamiens sous contrat se trouvent dans la nation européenne.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.