26/10/2018 16:46
La grotte de Mua, dans la commune de Ninh Xuân, district de Hoa Lu, province de Ninh Binh (Nord), a été très appréciée des visiteurs nationaux et étrangers en raison du paysage pittoresque des environs vu de son sommet.

Une vue du sommet de Hang Mua à Ninh Binh. Photo: Minh Duc/VNA/CVN

Le site en a surpassé d'autres, pourtant renommés, tels que Trang An, Tam Côc - Bich Dông ou la pagode Bai Dinh pour figurer parmi les cinq principales destinations de la province à ne pas manquer par TripAdvisor.

Le complexe de grottes de Mua - une zone composée de systèmes de grottes complexes et de montagnes calcaires - est situé au pied de la montagne de Mua dans la zone d'écotourisme de la commune de Ninh Xuan, dans le district de Hoa Lu.

Au centre du complexe se trouve un lac artificiel, entouré de rangées d’arbres. La légende raconte que les rois Tran avaient l'habitude de visiter la région pour regarder les servantes impériales chanter et danser, donnant à la région son nom Mua ou "danser".

Il y a une colline rocheuse parsemée de près de 500 marches menant au sommet couvert de tours, le faisant ressembler à une grande muraille miniature. Les deux côtés de la route sont décorés de statues en pierre sophistiquées de dragons et de phénix construites dans le style artistique de la dynastie des Trân (1225-1400).

La grotte de Mua en elle-même n’est pas impressionnante, mais offre une vue panoramique du sommet. Grâce à la verdure absolue de tous les côtés, les visiteurs peuvent voir les collines rocheuses groupées qui mènent à l’horizon, avec la rivière qui les sépare. Ils se sentiront tranquilles quand ils seront assis sur un rocher au sommet.

Les touristes qui se rendent à cet endroit tentent souvent de conquérir le sommet de la montagne, ce qui les amènera à l’une des vues les plus emblématiques du Vietnam - une vue panoramique sur de pittoresques chaînes de montagnes calcaires et des rizières. En particulier, à l'Ouest, la rivière Ngô Dông serpentant à travers Tam Côc, les autres côtés offrent une vue sur les rizières luxuriantes.

Les visiteurs ne doivent pas manquer la grotte Mua lors de la visite de Tam Côc - Bich Dông. En montant au sommet de la montagne, ils verront l'ancienne capitale de Hoa Lu, solide et belle, et comprendront pourquoi cet endroit a été choisi comme capitale de l'ancien Vietnam.

Ninh Binh est classée parmi les 50 meilleurs sites à visiter

Ninh Binh a été classé parmi les 50 meilleurs sites à visiter en 2018 par le site de voyage américain Insider. La province s'efforce de devenir l'un des pôles touristiques du Vietnam d'ici 2020 et de faire du tourisme un domaine phare de l'économie locale d'ici 2030. C'est l'objectif du plan directeur de la province sur le développement du tourisme jusqu'en 2025, avec une vision à l'horizon 2030.

Ninh Binh cherche à attirer 1 million d'arrivées étrangères et 7 millions de visiteurs nationaux d'ici 2020, 1,5 million et 9 millions vers l’an 2025, et 2,1 millions et 11,2 millions vers l’an 2030. Ainsi, les recettes touristiques devraient dépasser respectivement 4,2 milliards de dôngs (179,7 millions d’USD) , 11,8 milliards de dôngs (504,8 millions d’USD) et 27 milliards de dôngs (1,15 milliard d’USD).

L’an dernier, la province a accueilli plus de 7 millions de visiteurs pour une recette de plus de 2,5 trillions de dôngs (107 millions d’USD), soit une hausse respective de 9,5% et de 43% par rapport à l'année précédente.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, le nombre d'arrivées de touristes à Ninh Binh a atteint 6,3 millions, en hausse de 4,9% sur un an. En neuf mois, le secteur touristique de la province a généré un chiffre d’affaires total de 2,4 billions de dôngs (102 millions d’USD), soit une augmentation de 18,9% par rapport à la même période de l’année passée.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.