01/03/2020 15:45
Dix personnes sont mortes à cause de la grippe porcine au cours des deux derniers jours dans la ville de Meerut dans l'État indien de l'Uttar Pradesh, portant le nombre des décès cette saison à cause de cette maladie à 14, selon des sources officielles.
 
>>L'OMS rappelle que la grippe saisonnière fait 60.000 morts par an en Europe
>>Épidémies : le défi des temps modernes


La grippe porcine, appelée aussi la grippe A (H1N1), est une maladie respiratoire aiguë apparue en 2009. Photo : AFP/VNA/CVN

Plusieurs patients atteints de la grippe porcine provenant de différentes parties de l'Ouest de l'Uttar Pradesh ont afflué vers les hôpitaux de Meerut pour y être soignés. ''Nous avons augmenté le nombre de lits exclusivement pour recevoir le nombre croissant des patients", a déclaré samedi 29 février un haut responsable de la santé à Meerut.

Selon les données du Centre national de contrôle des maladies de New Delhi, quelque 884 cas du virus H1N1 ont été signalés cette année, notant que la majorité des cas proviennent de quatre États, à savoir le Tamil-Nadu, Delhi, Karnataka et l'Uttar Pradesh.

Cependant, les chiffres rapportés cette année sont bien inférieurs à ceux de l'année dernière, quand on avait signalé 2.096 cas et 37 décès, a fait observer la même source.

Les responsables de la santé affirment qu'il n'y a aucune raison de s'alarmer et que le gouvernement a pris une batterie de mesures pour assurer la sûreté sanitaire des citoyens et fournir le matériel hospitalier nécessaire.

De même, le ministère de la Santé a assuré que des campagnes de sensibilisation sont en cours et que les États sont largement sensibilisés afin que toutes les lacunes dans les services de soins soient comblées.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).