30/01/2019 16:38
>>Après huit ans de crise, retour à la normale pour la Grèce
>>Crise de la dette: l'odyssée grecque proche de la fin

La Grèce a retiré mardi 29 janvier 2,5 milliards d'euros (2,85 milliards de dollars américains) de sa nouvelle émission d'obligations à cinq ans, avec un rendement de 3,6 %, a annoncé au parlement le ministre des Finances Euclide Tsakalotos. Cette émission d'obligations, la première en onze mois pour ce pays méditerranéen, a été sur-souscrite quatre fois, ce qui représente un total de 10 milliards d'euros, a rapporté l'agence de presse officielle AMNA. Ces obligations arriveront à terme en avril 2024, avec un taux d'intérêt nominal de 3,4 %. "Ces 2,5 milliards représentent 36 % du total de nos besoins en 2019", a indiqué M. Tsakalotos, en référence au programme 2019 de l'Agence de gestion de la dette publique, qui prévoit de retirer 7 milliards d'euros du marché des obligations. Il s'agissait de la première expérience de la Grèce sur le marché monétaire international depuis que le pays est sorti de son troisième programme de renflouement, au mois d'août dernier. "Ce qui est important, c'est que l'on constate une évolution significative de l'origine des investissements, les investisseurs conventionnels gagnant du terrain sur les fonds spéculatifs. Cela montre que la Grèce est en train de franchir une nouvelle étape", a indiqué le ministre.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam