04/12/2020 23:03
Ayant pour thème "Sous le drapeau glorieux du Parti, tous les groupes ethniques sont égaux, solidaires et respectueux, s’entraident et promeuvent les forces internes pour accompagner le développement du pays", le IIe Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam a eu lieu vendredi 4 décembre à Hanoï.

>>2e Congrès national des minorités ethniques : s’unir pour se développer
>>Promouvoir les droits des minorités ethniques
 

Le IIe Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam se tient le 4 décembre à Hanoï.


Le Vietnam compte 54 groupes ethniques dont 53 ethnies minoritaires disséminées essentiellement dans les régions montagneuses ou frontalières. Avec un total de 14,119 millions de personnes, les ethnies minoritaires représentent 14,7% de la population nationale. Elles possèdent un trésor culturel inestimable qui contribue à enrichir et diversifier la culture nationale.

Partie intégrante de la nation

"La communauté des ethnies minoritaires fait partie intégrante du peuple vietnamien. Elle constitue depuis longtemps l’une des priorités du Parti, de l’État et du gouvernement, qui mobilisent les énergies et des financements pour réduire les écarts de développement entre les différences groupes ethniques, améliorer leurs conditions de vie", a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc au IIe Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam.

Saluant les résultats encourageants enregistrés ces derniers temps, le chef du gouvernement a invité la communauté des ethnies minoritaires à œuvre davantage à la grande union nationale, qui a toujours été l’une des ressources les plus importantes permettant au pays de surmonter toutes les difficultés, contribuant au succès de l’œuvre de Renouveau et de développement du pays.

Organisé dix ans après la première édition, le IIe Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam a évalué les réalisations et résultats obtenus suite à la mise en œuvre de la politique pour les ethnies minoritaires pour la période de 2010-2020, pour ensuite  tirer les conclusions  et proposer de nouvelles orientations pour la période 2021-2030.

 

Un numéro artistique à l’occasion du IIe Congrès national des ethnies minoritaires du Vietnam.


Ont participé 1.600 délégués et 300 invités, représentant les 54 groupes ethniques du pays. Le plus âgé est Huynh Phên, 91 ans, de l’ethnie Hoa, de la province de Soc Trang, au Sud. Le benjamin est Nguyên Dang Lôc, 18 ans, de l’ethnie Tày, de la province de Binh Phuoc, au Sud.

"Je suis fier de participer aujourd’hui à ce congrès national. Dans les temps à venir, je redoublerai d’efforts pour réaliser davantage de projets à destination des jeunes issus d’ethnies minoritaires", partage Nguyên Dang Lôc.

"Ces dernières années, les politiques en faveur des ethnies minoritaires ont  été perfectionnées, contribuant à améliorer les conditions de vie des habitants", a souligné le vice-Premier ministre permanent et chef du Comité directeur du Congrès, Truong Hoà Binh.

Pour la première fois, l’Assemblée nationale a approuvé le 18 novembre 2019 la Résolution N°88 sur le projet de développement socio-économique des régions d’ethnies minoritaires dans les zones montagneuses et reculées pour la période 2021-2030.

Il s’agit d’un projet innovant qui met l’accent sur les investissements dans ces régions au lieu de se concentrer sur une assistance comme auparavant. Il vise, en 2030, une augmentation du revenu annuel par habitant de 2,5 fois de plus par rapport à 2026,  80% des familles ne vivant plus dans la précarité et 85% des communes possédant des infrastructures de base (routes, électricité, écoles, poste médical, comité populaire…) répondant aux exigences du développement socio-économique et aux Objectifs de développement durable de l’ONU en 2030.

 

Visiteurs à l’exposition de photos sur les groupes ethniques du Vietnam.


Garantir la solidarité inter-ethnique

"Atteindre ces objectifs  exige des initiatives politiques mais aussi l’implication de tous les échelons et couches sociales", estime Dô Van Chiên, président du Comité des affaires ethniques.

Il insiste également sur l’application des politiques conformes à la réalité de chaque groupe ethnique et l’utilisation efficace des ressources financières de l’État, tout en soulignant le besoin de garantir la solidarité inter-ethnique et de promouvoir la  créativité de tous.

Lors de ce congrès, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a remis l’Ordre du Travail de 1re classe au Comité des affaires ethniques. Une centaine de collectifs et individus ayant eu de grandes contributions pour la période 2010-2020 dans divers domaines d’activités, des études aux activités sociales, militaires ou sportives, en passant par la recherche ou les activités économiques, se sont aussi vu décerner un satisfecit du Premier ministre.

De nombreuses activités ont  également été organisées dans le cadre du congrès, notamment une exposition de photos, un spectacle musical, la projection de documents et films sur les 54 ethnies sœurs du pays.

 

Texte et photos : Phuong Nga/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.