16/03/2017 07:26
La langue française et la communauté francophone étaient à l’honneur les 11 et 12 mars dans le delta du Mékong, lors de la 47e Journée internationale de la Francophonie, comme tous les 20 mars.
>>L’ambiance festive fait vibrer le cœur des étudiants francophiles
>>Fête de la Francophonie : demandez le programme !
>>Le festival du film francophone 2017 attendu au Vietnam
>>La 20e Fête de la Francophonie s'ouvre dans le delta du Mékong

Une des danses interprétées par les élèves francophones.

Le parc Luu Huu Phuoc, à Cân Tho, était bondé de quelque 700 participants, dont 300 étudiants et élèves. Ils ont mis une ambiance de feu avec une vingtaine de stands d’exposition sur les pays francophones dans le monde, dont du Vietnam, de Thaïlande, du Laos et du Cambodge, mais aussi de nombreux spectacles musicaux, danses vietnamiennes et numéros d’élèves.

De riches activités des jeunes

Les représentations de numéros d’élèves se succédant ont donné lieu à des applaudissements et acclamations croissants, notamment les défilés de personnages de bandes dessinées célèbres comme Les Schtroumpfs, Le petit chaperon rouge, Les belles filles, La sorcière et la pomme empoisonnée, Tinkerbell, Les aventures de Tintin, Tykko, Astérix et Obélix, Quasimodo, Les trois petits cochons, Yumi, Aelita, Émilie, Acacia, Ghim, La Belle au bois dormant... Le groupe Thang Donna, de Hô Chi Minh-Ville, a interprété de célèbres chansons comme Bonjour Vietnam, La plus belle pour aller danser, Aline, Mal, Bambino, L’amour c’est pour rien, Tous les garçons et les filles, Main dans la main... durant cette soirée festive qui s’est poursuivie jusqu’à 22h00.

Deux concours d’éloquence et de conte ont aussi eu lieu, un espace idéal pour les amoureux de la langue de Molière. Les thèmes du premier étaient variés, allant de l’amour de la langue française au développement durable, en passant par la protection de l’environnement, donnant l’occasion aux sept des vingt-trois candidats sélectionnés de montrer leurs talents avant de dialoguer avec le jury.

Jean-Philippe Rousse, attaché à la coopération au français et directeur délégué de l’antenne de Hô Chi Minh-Ville de l’Institut français du Vietnam, s’est dit stupéfait de l’enthousiasme des participants. Il s’est déclaré : «Le français et le Vietnam, ce n’est pas seulement une histoire, c’est aussi un avenir, et un avenir très fort. Le français est la première langue de la diplomatie, c’est une langue des affaires, une langue de l’internet, une des langues qui comptent dans le monde... Je crois que la jeunesse de Cân Tho apprend pleinement le français, et c’est un espoir formidable pour la vie, pour toute la région du delta». Et d’ajouter que c’est avant tout grâce aux apprenants et aux parents, mais aussi et surtout aux professeurs de français à qui il souhaite rendre hommage et les remercier de leurs contributions.

L’enthousiasme et les cris de joie des spectateurs.

Plusieurs élèves ont reçu des bourses d’études des parraineurs de la fête, avant le lancement d’une tombola avec pour premier prix un billet aller-retour à destination de n’importe quel pays d’Europe desservi par la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines.

Vingt ans de coopération efficace

«La présence depuis plus de 20 ans des bureaux de l’OIF et de l’AUF, comme l’organisation de la 20e édition de cette fête, témoignent de la pérennité des liens entre les pays francophones et le delta du Mékong», a souligné Nguyên Thanh Dung, vice-président du Comité populaire de la ville de Cân Tho, devant les représentants de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l’ambassade de France, de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et de l’Association culturelle franco-vietnamienne (ACFV). Il a également apprécié la coopération avec la Francophonie, un partenaire prioritaire et une communauté efficace pour le développement et l’intégration internationale du Vietnam.

«Pour les habitants de Cân Tho, cette fête est toujours un évènement significatif, et l’occasion de réunir les francophones de la région», a-t-il ajouté.

Il a également réaffirmé que Cân Tho appréciait sa coopération avec les partenaires francophones et que le programme d’enseignement intensif du français se poursuivait en primaire et en secondaire, ajoutant que l’assistance des organisations internationales ouvrait de nouvelles opportunités aux diverses coopérations francophones. «Ces derniers temps, la coopération et la promotion de l’investissement entre la France et Cân Tho se sont développées grâce à la Francophonie, mais aussi du fait du jumelage avec Nice qui favorise les échanges et la coopération dans la santé, la culture, l’éducation, le commerce, le tourisme...»

Trân Thi Mai Yên, responsable du Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organi-sation internationale de la Francophonie (CREFAP-OIF) et représentante de l’OIF, a déclaré que l’OIF cultivait constamment la solidarité et le dialogue entre les cultures, pour la paix, au-delà des différences linguistiques ou culturelles. Il s’agit de parvenir aux objectifs communs de développement durable, de vivre ensemble, de développement équitable, et de respect de la diversité linguistique et culturelle.

«Avec tous les autres, nous sommes persuadés que les jeunes du delta, dynamiques et volontaires, contribuent effectivement au développement économique, à la protection de l’environnement et à la paix», a-t-elle affirmé.  Et d’ajouter que l’OIF s’engage à les soutenir afin que la langue française continue de leur offrir une ouverture équilibrée sur le monde, à ce que la qualité de son enseignement réponde à leurs attentes, et que le français demeure cette langue d’excellence et de réussite.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.