15/08/2020 09:41
L’OIF lance un appel à projets dans le cadre de son nouveau Fonds de solidarité pour les femmes : "La Francophonie avec Elles". Candidatures jusqu’au 28 août 2020.
>>Lancement du Fonds "La Francophonie avec Elles"

Le Fonds "La Francophonie avec Elles" a pour objectif de soutenir des actions de terrain permettant l’accès des femmes et des filles en situation de vulnérabilité au développement économique. Photo : OIF/CVN

Le 9 juillet, les représentants des États et gouvernements de l’OIF, réunis lors du Conseil permanent de la Francophonie, ont entériné la proposition de la secrétaire générale de créer le Fonds de solidarité pour les femmes “La Francophonie avec Elles”.

Objectif

L’appel à projet a pour but de mobiliser au plus vite les forces, tant humaines que financières, au service d’actions concrètes de soutien aux femmes, et au-delà, de leurs familles, car ce sont elles qui sont les plus touchées par les conséquences socio-économiques de la pandémie de COVID-19.

Le Fonds "La Francophonie avec Elles" a pour objectif général de soutenir des actions de terrain permettant l’accès des femmes et des filles en situation de vulnérabilité dans l’espace francophone au développement économique, à l’éducation, à la santé, à la citoyenneté et à la formation, dans une optique de résilience accrue. Il vise à financer des actions de terrain, menées par des acteurs reconnus dans l’espace francophone et notamment en Afrique et dans les Caraïbes.

Les subventions seront attribuées aux acteurs sélectionnés, après soumission de leurs projets dans le cadre d’appels à projets conçus et lancés par l’OIF. Toutes les actions de terrain soutenues devront s’appuyer sur les principes développés par l’OIF en matière d’égalité femmes-hommes et associer en conséquence étroitement les femmes en situation de vulnérabilité aux activités proposées. Afin d’accroître l’efficacité et l’appropriation des actions et activités soutenues, les bénéficiaires devront parti-ciper activement à leur propre développement, être notamment encouragées à être force de propositions, et s’engager à consacrer les ressources additionnelles générées par leur accompagnement et leur formation à la scolarisation de leurs enfants, en particulier leurs filles.

L’appel à projets est lancé jusqu’au 28 août 2020 auprès de tous les acteurs de terrain des pays d’Afrique et des Caraïbes (associations, coopératives, ONG, agences de coopération, etc.).

Veuillez consulter le lien : https://www.francophonie.org/ pour plus d’informations et/ou candidater avec la fiche d’initiative à remplir. 
Texte et photo : OIF/CVN
 

Contexte

Quelle que soit son issue, la pandémie de COVID-19 est d’une telle ampleur qu’elle affectera durablement la santé et le développement économique des pays de l’espace francophone. Un certain nombre de facteurs devraient en outre y multiplier les effets de la pandémie, notamment l’insuffisance des systèmes sanitaires et éducatifs, la grande promiscuité dans les villes à forte densité urbaine, les flux transfrontaliers réguliers, le faible accès des femmes à l’information sanitaire, et les modes de vie communautaires favorisant une propagation de la pandémie.

Du fait des normes sociales et des relations de genre, les femmes en situation de vulnérabilité dans l’espace francophone subissent plus fortement encore les impacts socio-économiques des crises. Le risque de voir leur précarité s’aggraver est d’autant plus fort qu’elles sont cantonnées au secteur informel et ont peu ou pas accès aux services de base tant publics que privés (santé, éducation, formation, citoyenneté, épargne, etc). Pourtant, comme cela a été démontré par de nombreuses études, elles sont un levier majeur d’atténuation des crises, par leur engagement constant auprès de leurs familles et leur réponse pertinente à leurs besoins essentiels.

La solidarité et l’amélioration de la condition des femmes, en particulier leur accès à l’autonomie économique, étant au cœur de ses objectifs, l’OIF souhaite mobiliser au plus vite ses forces, tant humaines que financières, au service d’actions concrètes de soutien de ces femmes en situation de vulnérabilité. En plein accord avec les actions entreprises depuis 2000, la Secrétaire générale de la Francophonie a donc décidé de proposer la création d’un Fonds de solidarité de la Francophonie pour les femmes.

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.