20/03/2020 08:30
À Vinh, dans la province de Nghê An, au Centre, il se passe toujours quelque chose d’intéressant en matière de francophonie. Une vitalité grandissante grâce notamment à Lê Diêu Linh, jeune diplômée francophone, et son nouvel espace : le "Luxe Paris café boutique".
>>La France, une destination attractive
>>Découvrir le français en douceur avec "Bonjour et bienvenue !"

C’est en 2000 que la petite Lê Diêu Linh a découvert la langue française sur les bancs d’une classe bilingue de l’école primaire Lê Loi dans la ville de Vinh. Comme elle, des centaines d’élèves dans tout le pays découvraient de nouveaux mots, de nouvelles sonorités et émotions.

Linh poursuivit son apprentissage avec sérieux même si l’ambiance des classes bilingues est parfois plus agitée que celle des classes traditionnelles. Elle fit ses études dans le collège qui porte le même nom que son école primaire, puis intégra un établissement prestigieux de la région.

"À Vinh, le Lycée d’élite Phan Bôi Châu propose un cursus bilingue franco-vietnamien depuis 1994. C’est un établissement réputé au Vietnam avec beaucoup d’élèves doués qui remportent de nombreux prix aux concours nationaux et internationaux. Je fais partie de ses anciennes élèves et j’en suis fière", explique Lê Diêu Linh.

Étudier dans ce lycée, c’est l’assurance de pouvoir viser loin et de frapper à la porte de nombreux établissements d’enseignement supérieur au Vietnam ou dans les pays francophones. C’est ainsi que Diêu Linh, qui s’intéressait depuis longtemps aux sciences économiques, fit le choix de l’Est de la France et plus précisément de l’Université de Lorraine à Nancy. Il n’est pas fréquent de parler de cet établissement qui n’a pas la même aura que d’autres universités françaises plus côtées. 

Conversations en français autour d’un bon café.

"Nancy est une ville ancienne où la vie est tranquille et j’ai toujours aimé y vivre. Sa faculté d’économie est très bien organisée et la formation dispensée, parfaitement adaptée à mon niveau. Je ne regrette pas d’y avoir passé cinq ans", aime à rappeler Diêu Linh. Elle y décrocha brillamment une licence en gestion économique puis un master en gestion et finance.

Elle avait réalisé son rêve d’enfance : découvrir et comprendre la France et les Français ainsi qu’apprendre une discipline qui lui donnerait les clés du succès. C’est là que le parcours de Diêu Linh est remarquable : elle décida de revenir dans sa ville natale. Secrètement, elle voulait aussi revoir son ancien lycée et rencontrer les nouveaux étudiants...

L’envie d’ouvrir un café

"Quand je suis revenue à Vinh, j’ai aidé les élèves de mon ancien lycée à organiser la Fête de la Francophonie. J’ai été très heureuse de voir qu’ils avaient beaucoup d’idées et d’imagination. Ils avaient un bon niveau de français et pouvaient raconter la vie de personnalités connues comme Coco Chanel par exemple. Je fus même surprise de voir qu’ils avaient composé une comédie musicale", témoigne notre diplômée francophone.

On comprend mieux ainsi l’importance du Centre de la francophonie de Vinh pour Diêu Linh qui y retrouvait l’ambiance francophone qu’elle n’avait finalement jamais quittée. À Nancy, elle avait été touchée par le charme des jolis cafés bien décorés et attachants. Elle s’est dite alors qu’elle pourrait créer son propre espace pour accueillir ses amis francophones et les touristes. Son café vit le jour et prit le nom de "Luxe Paris café boutique" suivant le concept simple mais efficace d’un "coin de France dans chaque tasse de thé ou café, part de gâteaux et chanson française".

Le "Luxe Paris café boutique", un nouvel espace francophone à Vinh, province de Nghê An (Centre).

En décembre dernier, Diêu Linh fut honorée de voir son café devenir partenaire de la fête de Noël organisée par le Centre de la francophonie de Vinh. Au "Luxe Paris café boutique", tout ce qui se trouve sur la carte fait penser à la France (gâteaux au chocolat, macarons, croissants) mais le style vietnamien n’est jamais très loin. C’est ce mélange qui fait le succès de ce commerce. Le "Luxe Paris café boutique" a aussi pour vocation d’accueillir les jeunes candidats aux études en France.

"J’organise des cours pour les élèves qui rencontrent des difficultés dans la prononciation ou ceux qui veulent découvrir le français", précise-t-elle. Chaque année, le "Luxe Paris café boutique" accueille aussi les volontaires français qui travaillent au Centre de la francophonie. Diêu Linh y a croisé Camille et Marco l’année dernière. Et cette année, c’est au tour de Zoé, Nina et Victor qui sont tous trois de fidèles clients. Ils trouvent ici l’ambiance parfaite pour préparer leurs leçons et corriger les devoirs. 

"J’ai un dernier rêve à réaliser, celui d’accueillir l’ambassadeur de France !", conclut, avec des étoiles dans les yeux, notre dynamique chef d’entreprise. Alors, nous transmettons ce message à qui de droit.

Texte : Hervé Fayet/CVN
Photos : Lê Diêu Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).