20/03/2020 08:15
Lê Trân Tu Linh et Bùi Van Hai ont choisi la France pour y faire leurs études. Ils nous envoient une petite carte postale pour rappeler les nombreux avantages d’étudier le français dans le but de décrocher des diplômes internationalement reconnus.
>>La francophonie active à Vinh
>>Découvrir le français en douceur avec “Bonjour et bienvenue !”

Lê Trân Tu Linh fait ses études de droit à Strasbourg.

Pour les plus de 6.000 étudiants vietnamiens qui y suivent un cursus, la France constitue une destination attractive pour de nombreuses raisons. L’université publique reste pour eux la référence et ils se tournent en grande majorité (73%) vers les diplômes nationaux : Licence, Master et Doctorat. En effet, le gouvernement français prend en charge environ les deux tiers des frais de scolarité pour ces formations, ce qui les rend très abordables pour des diplômes internationalement reconnus.

La volonté commune des deux pays de nouer des liens privilégiés, en particulier dans le domaine universitaire, a suscité une coopération institutionnelle dense favorisant la mobilité et les échanges. De nombreuses formations françaises délocalisées au Vietnam ont ainsi été ouvertes. Elles accueillent chaque année 3.000 autres étudiants vietnamiens.

Des formations de haute qualité

Bùi Van Hai s'épanouit à l'Université de Lille.

Ici comme en France, les établissements d’enseignement supérieur français proposent des programmes dans des domaines très variés. Que ce soit en ingénierie, en commerce, en sciences, en médecine, en hôtellerie, en agroalimentaire ou encore en design numérique, nombre de ces formations figurent parmi les meilleures places des classements internationaux.

Il faut aussi noter que comme tout étudiant en France, les jeunes vietnamiens bénéficient d’une aide financière pour leur logement et d’une couverture sociale gratuite qui leur permet par exemple de ne pas avancer l’achat des médicaments dans une pharmacie.

À la fin de leurs études, les diplômés de niveau Master qui voudraient trouver un emploi en France peuvent demander une autorisation provisoire de séjour valable un an, leur permettant par la suite d'y rester avec un statut de salarié. Pour ceux tentés de créer leur entreprise, il est également possible de bénéficier du statut d’étudiant-entrepreneur, ainsi que d’aides à l’innovation.

Enfin, que le territoire français soit la première destination touristique mondiale et le carrefour de l’Europe, qu’il soit riche de milliers de sites culturels et historiques variés autant que d’un mode de vie internationalement réputé, sont peut-être les raisons qui décident les 1.700 étudiants vietnamiens à partir en France chaque année.

Texte et photos: IFV à HCM-Ville/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.