18/12/2018 09:22
La France commencera à prélever la taxe sur les géants du numérique, appelés GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) à partir du 1er janvier, sans attendre son adoption au niveau européen, a annoncé lundi 17 décembre le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire.
>>La France introduira une taxe Gafa en 2019 faute d'accord européen
>>Londres secoue les Gafa avec sa nouvelle taxe internet

GAFA portera sur l'ensemble de l'année 2019 par un montant s'élevant à 500 millions d'euros. Photo: AFP/VNA/CVN

"La taxe s'appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et elle portera donc sur l'ensemble de l'année 2019 pour un montant que nous évaluons à 500 millions d'euros", a déclaré Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse tenue lundi 17 décembre.

Le ministre a précisé que cette taxe sur les géants du numérique, que la France n'est pas parvenue jusqu'ici à faire adopter au niveau européen, ne se limitera pas au chiffre d'affaires prévu dans la directive européenne et s'étendra "aux revenus publicitaires, aux plateformes et à la revente de données personnelles".

Plusieurs pays de l'Union européenne (UE) ont exprimé des oppositions à l'idée d'une telle taxe. À commencer par l'Irlande qui s'est toujours montrée très conciliante avec les GAFA mais aussi l'Allemagne, qui s'inquiète de mesures de rétorsion américaines pour son industrie automobile.

Le 4 décembre dernier, les ministres européens ne sont pas parvenus à un compromis. Bruno Le Maire a cependant indiqué lundi 17 décembre qu'il ne renonçait pas à trouver un accord à l'échelle européenne.

"Notre détermination à obtenir avant le mois de mars 2019 une décision européenne à l'unanimité sur une directive est totale", a-t-il dit. "Nous allons engager des démarches avec mon homologue allemand pour convaincre les quelques États qui restent opposés à cette taxation du numérique au niveau européen", a-t-il affirmé. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.