28/09/2019 17:11
Deuil national, minute de silence dans les stades et les écoles, cérémonie populaire aux Invalides : la France se prépare à rendre un hommage intense dimanche 29 septembre et lundi 30 septembre à Jacques Chirac, le cinquième président de la Ve République décédé jeudi 26 septembre.
>>Décès de l’ancien président français Jacques Chirac: messages de condoléances du Vietnam
>>L'ancien président français Jacques Chirac est mort

 
Installation d'un portrait géant de Jacques Chirac dans le musée à son nom à Sarran, en Corrèze, le 26 septembre.  Photo : AFP/VNA/CVN

Afin d'honorer la mémoire de l'ancien chef de l'État, mort à 86 ans, acteur majeur de la vie politique durant quatre décennies, une cérémonie populaire aura lieu dimanche 29 septembre à partir de 14h00 sous le dôme des Invalides. "Tous ceux qui l'ont aimé pourront venir" se recueillir auprès du cercueil, a indiqué son gendre Frédéric Salat-Baroux.

Le cercueil de l'ancien président sera installé à l'entrée de la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Lundi matin 30 septembre, une cérémonie réservée à la famille y sera organisée à 9h30, avant des honneurs militaires dans la cour d'honneur, en présence du président Emmanuel Macron.

Lundi 30 septembre sera une journée de deuil national et un service solennel présidé par M. Macron sera rendu à 12h00 en l'église Saint-Sulpice à Paris. Parmi les nombreuses personnalités étrangères attendues, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, celui de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre belge Charles Michel ont annoncé leur présence.

Une minute de silence sera observée lundi 30 septembre à 15h00 dans les administrations et les écoles. Un hommage particulier sera également rendu à Jacques Chirac le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze, sa terre d'élection.

"Énergie et humanité" 

Hommage à Jacques Chirac. Photo : AFP/VNA/CVN

En ouvrant le conseil des ministres vendredi 27 septembre  septembre, le chef de l'État a une nouvelle fois "souligné l'énergie et l'humanité" de Jacques Chirac. L'ex-président "entre dans l'Histoire et manquera à chacun d'entre nous désormais", avait affirmé M. Macron jeudi soir 26 septembre lors d'une allocution télévisée.

Des registres de condoléances ont été installés à l'Élysée, dont les portes sont ouvertes au public depuis jeudi soir 26 septembre. De son côté la Fédération française de football a annoncé une minute de recueillement avant tous les matches en France, ce week-end. La mairie de Paris a diffusé dès jeudi  26 septembre plusieurs dizaines de photos de son premier maire, élu de 1977 à 1995, sur un écran géant installé sur le parvis.

À l'Assemblée nationale, le débat sur l'immigration programmé lundi après-midi 30 septembre a été reporté d'une semaine et la séance d'examen du projet de loi bioéthique prévue dans la soirée supprimée.

L'ex-chef de l'État, malade depuis de longues années, s'est éteint "très paisiblement, sans souffrir" et entouré des siens jeudi matin 26 septembre à son domicile, rue de Tournon dans VIe arrondissement de Paris. Avec Jacques Chirac disparaît l'un des principaux acteurs à droite de la vie politique française, depuis la fin des années 60 jusqu'au milieu des années 2000.

Celui qui fut également député de la rurale Corrèze - et était considéré comme l'un des siens par le monde paysan - fut deux fois président de la République, de 1995 à 2007, mais aussi deux fois Premier ministre (1974-1976 et 1986-1988), trois fois maire de Paris, fondateur de deux partis - le RPR et l'UMP - ainsi que ministre à répétition à partir de l'âge de 34 ans.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Quinze activités majeures de promotion du tourisme du Vietnam en 2020 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, dans le cadre des Programmes nationaux pour ce secteur, sont prévues en 2020 au moins 15 activités majeures de promotion du tourisme.