07/03/2018 08:34
Compte tenu de l'échec de la mise en œuvre de la résolution qui exige un cessez-le-feu immédiat en Syrie, la France et le Royaume-Uni ont demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation dans le pays, déchiré par la guerre.

La capitale syrienne Damas est devenue un territoire de guerre.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Face à l'échec de la mise en œuvre du cessez-le-feu, la France et la Grande-Bretagne ont demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité, demain (7 mars) à 10h00," a tweeté mardi 6 mars la mission française auprès des Nations unies.

Adoptée à l'unanimité le 24 février, la résolution 2401 du Conseil de sécurité de l'ONU exige "sans délai" un cessez-le-feu d'au moins 30 jours partout en Syrie, qui permettra l'accès de l'aide humanitaire et de procéder d'urgence à des évacuations médicales. Malheureusement, jusqu'à présent, le cessez-le-feu ne s'est pas concrétisé.

Pour la première fois depuis le 15 novembre 2017, un convoi rempli de fournitures humanitaires est entré dans l'enclave de la Ghouta orientale, contrôlée par les rebelles, près de la capitale Damas. Cependant, en raison des violences en cours, les livraisons ont été interrompues, a déclaré mardi 6 mars le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.