22/03/2020 16:14
"La France doit faire évoluer rapidement sa stratégie de dépistage", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une conférence de presse organisée samedi 21 mars.

>>Le point sur la pandémie dans le monde
>>Coronavirus : la France gère l'urgence

 

Un homme emmitouflé dans un sac en plastique, le 21 mars 2020 à Paris. 
Photo : AFP/VNA/CVN 


"La doctrine d'usage rationnel et raisonné des tests doit évoluer. Ce n'est pas là une simple hypothèse de travail, c'est un impératif de santé publique", a expliqué le ministre, citant le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a dit "testez, testez, testez". "La France doit donc suivre cette voie", a souligné le ministre Véran.

L'objectif des autorités sanitaires françaises est d'être en mesure "de multiplier les capacités de tests au moment où sera levé le confinement", a fait savoir M. Véran et de préciser : "Quand je dis multiplier, cela veut dire multiplier, pas juste augmenter". Le gouvernement travaille "avec l'ensemble des industriels en France et à l'étranger pour augmenter ces capacités de tests dans les plus brefs délais", a-t-il poursuivi.

"L'espoir est aussi tourné vers la recherche qui pourrait nous permettre, d'ici quelques semaines, de disposer d'une nouvelle méthode diagnostique plus simple, plus rapide et plus largement diffusable du territoire national", a expliqué le ministre français. "C'est sur la base d'un dépistage massif que nous pourrions être amenés à accroître notre surveillance une fois le confinement levé. Au moment où nous permettrons à chacune et à chacun de reprendre le cours normal de sa vie, nous devrons pouvoir vérifier que les personnes pour lesquelles il y avait un doute présentaient ou non la maladie", a dit M. Véran.

Actuellement, la France peut effectuer jusqu'à 4.000 tests par jour : "Nous souhaitons monter en puissance. 70 laboratoires, en plus des 50 déjà équipés, sont en capacité de réaliser des tests", a affirmé le ministre.

Alors que le manque de masques pour le personnel soignant est dénoncé depuis plusieurs jours par des médecins, chefs de services hospitaliers et syndicats, Olivier Véran a également annoncé que la France avait commandé "plus de 250 millions de masques" alors que le stock d'État n'est actuellement que de 86 millions de masques, pour une consommation prévue de "24 millions de masques par semaine."

Le dernier bilan de l'épidémie de COVID-19 en France communiqué ce samedi  21 mars par le ministère de la Santé s'élève à 14.459 cas et 562 décès soit 112 de plus en 24 heures. Il y a 6.172 personnes hospitalisées et 1.525 en réanimation dont 50% ont moins de 60 ans.


Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).