28/07/2016 16:07
Le Vietnam manque aussi d’aides-soignants qualifiés. Cette situation a fait l’objet de discussions lors de la conférence des aides-soignants titulaires du Sud, organisée à Hô Chi Minh-Ville le 26 juillet sous les auspices conjoints du ministère de la Santé et de l’Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de la mégapole du Sud.

>>Repenser et moderniser la formation des aides-soignants
>>Envoi de travailleurs à l’étranger : de nouveaux débouchés prometteurs
 

Conférence des aides-soignants titulaires du Sud, le 26 juillet à Hô Chi Minh-Ville.


Ayant pour thème «Renouveler l’attitude et les comportements des corps médical et paramédical, et améliorer la qualité des soins pour satisfaire les patients», cette conférence avait pour objet de donner les orientations du développement du corps d’aides-soignants pour la prochaine période, mais aussi de provoquer les rencontres pour partager des informations et des expériences en matière de gestion, d'organisation et de formation professionnelle.

Lors de l'inauguration, Luong Ngoc Khuê, directeur du Département de gestion des examens et des traitements du ministère de la santé, a souligné que pour atteindre l’objectif d’«améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients», le corps d’aides-soignants avait un rôle important, car ils assument 70% des soins quotidiens. Le secteur de santé doit donc se préoccuper davantage de la formation de personnels.

C’est pourquoi, la mission importante pour le secteur des aides-soignants durant la période 2016-2017 est de perfectionner les structures, le personnel et son organisation, d’élever la qualité des services de soins et la sécurité des patients, de renforcer le conseil en matière de gestion et de développement du corps d’aides-soignants dans les hôpitaux, ainsi que de sensibiliser ce personnel aux soins des patients.


Texte et photo : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.