08/08/2021 19:47
Située dans la commune de Van Giao, dans la province d’An Giang et non loin du fleuve Hâu, un bras postérieur du Mékong, Trà Su est une immense forêt inondée de près de 850 ha.
>>Visite printanière de la forêt de melaleuca Trà Su
>>Trà Su : bienvenue dans le paradis vert !
>>La forêt de Trà Su, écosystème à part entière du delta du Mékong

Des touristes visitant la forêt de cajeputiers de Trà Su en barque.
Photo : VNA/CVN

Cette forêt de cajeputiers abrite une faune et une flore très riches. Ce sont des cajeputiers de plus de 10 ans, de 5 à 8 m de haut. En guise de bienvenue, les visiteurs sont accueillis par des fleurs de lotus dans le marais qui se trouve en lisière de la forêt. Le vert intense des cajeputiers qui se mêle au rose des fleurs de lotus crée un paysage pittoresque.

La saison idéale pour découvrir Trà Su est la saison des crues, de septembre à novembre. Faites de bambou tressé, les barques rudimentaires glissent en silence à travers le labyrinthe que forment les arroyos. 

Des arroyos sont couverts des lentilles d'eau. Les cajeputiers les plus bas s’entrelacent pour créer un immense toit en pente. L’immersion en pleine nature prend ici tout son sens.

Parfois, on trouve  des Sesbania grandiflora  qui se déploient sous le soleil. Leurs fleurs de couleur jaune sont un ingrédient principal de certaines spécialités locales. Au coucher du soleil, des cigognes blanches reviennent passer la nuit dans la forêt.

Ces dernières années, les autorités locales développent le tourisme tout en préservant l’écosystème de la forêt. Un pont de bambou de plus de 10 km a été édifié au milieu de la forêt. Il s’agit du plus long pont de bambou au Vietnam. 

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.