26/06/2011 03:02
Courage, hardiesse et se donner à fond dans le jeu, la footballeuse Trân Kim Hông vient de recevoir le titre de Ballon d'or 2010. Mais rien n'est jamais parfait en ce bas monde : ce ballon d'or 2010 cache des soucis pour son genou gauche.
Le titre de Ballon d'or 2010 du football féminin est revenu la mi mai dernière à Trân Kim Hông, 26 ans, milieu défensif de la sélection féminine nationale. En douze ans de carrière dans le milieu, c'est son 4e titre après trois ballons de bronze en 2004, 2007 et 2008. Mais cette fois, la joueuse originaire de Hô Chi Minh-Ville obtient une consécration absolue.

L'enfance de Kim Hông a été paisible avec poupée comme toutes les jeunes filles de son âge… Un jour, une amie voisine passionnée de football lui a demandé de l'accompagner au stade pour s'entraîner ensemble. "À cette époque, je ne connaissais pas grande chose au foot, excepté David Beckham dont les matchs étaient les seuls que je regardais", se souvient Kim Hông. Une fois dans le stade, Kim Hông a découvert ce que c'est que de courir sur le gazon. Puis est venu le temps du concours de sélection de jeunes douées pour le football à l'école des jeunes sportifs talentueux, que Hông a réussi pour mettre sa première paire de chaussures de football de sa vie, offerte justement par cette amie voisine toujours présente à ses côtés. La jeune fille est toujours fière d'être issue de cet établissement aux sources de sa passion du ballon rond.

Gazon béni ou maudi

De taille modeste, Kim Hông est souvent le premier choix des entraîneurs pour le poste de milieu défensif car elle est courageuse, hardie et se donne à fond dans le jeu. Il y a un certain temps, toutes les victoires de l'équipe nationale de football féminin doivent quelque chose à cette joueuse. Avec l'équipe de football féminin de Hô Chi Minh-Ville, Kim Hông a gagné le titre du championnat national pendant quatre années : 2002, 2004, 2005 et 2010. Ces résultats montrent que le choix de Kim Hông de devenir professionnelle a été juste. Malgré les difficultés, jouer au football permet à Kim Hông d'exploiter comme d'exprimer toutes ses capacités et ses passions.

Mais rien n'est jamais parfait en ce bas monde : ce ballon d'or 2010 cache des soucis pour son genou gauche. Une blessure ligamentaire l'a obligé à suspendre sa carrière. Quelle tristesse de s'asseoir sur le banc et de regarder ses équipières s'entraîner. En attendant une intervention chirurgicale, Kim Hông ne veut pas rester à la maison. "Aller au stade, voir mes équipières s'entraîner, cela me donne la motivation pour revenir dans l'équipe", explique-t-elle. Kim Hông espère que cette opération lui rendra des jambes solides dans un avenir le plus proche possible afin qu'elle puisse poursuivre sa carrière : sa passion reste chevillée au plus profond d'elle-même...

Xuân Lôc/CVN
26/6/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.