03/03/2019 13:00
En mars, quand apparaissent les fleurs du bombax ceiba (hoa gao en vietnamien), vient le moment de célébrer la fête Soma Kocham, pour l’ethnie Bahnar, dans la commune de Kông Long Khong, district de K’Bang, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre).
>>Deux hauts lieux touristiques de l’ethnie Bahnar à Gia Lai
>>Gia Lai développe l'enseignement des langues des J'rai et Bahnar
>>Les brocatelles des Bahnar
>> Les Bahnar du Tây Nguyên

Pour les Bahnar, Soma constitue un culte et Kocham est une cour. Dans un sens large, ce groupe de mots signifie le culte de la terre du village. Il s’agit de la plus grande fête de l’année des Bahnar. Après la période de morte saison, ils inaugurent la nouvelle année de production dans l’espoir que ce soit une bonne année. Cette fête dure toute la journée et toute la nuit pour demander aux dieux une bonne récolte, un temps clément, une bonne santé et une vie heureuse.

La cérémonie est organisée avec solennité. Les offrandes comprennent buffles, vaches, ruou cân (alcool de riz siroté avec une tige de bambou creuse) et com lam (riz gluant cuit dans un bambou). Le patriarche du village se charge de la partie cultuelle. Après le rituel, le festin s’étend sur toute la nuit.
 
Texte et photos: Ngoc Tân - Trân Phong/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.