01/09/2015 16:09
Le Centre culturel du Vietnam en France (CCV) a organisé, le 29 août à Paris, une cérémonie solennelle en l’honneur du 70e anniversaire de la Révolution d’Août (19 août) et de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre). Une soirée mémorable à plus d’un titre.
>>Célébration de la Fête nationale du Vietnam en Algérie
>>La Fête nationale du Vietnam célébrée à l'étranger

L’ambassadeur vietnamien Nguyên Ngoc Son lors de la célébration de la Fête nationale en France, le 29 août à Paris.

Les personnalités ont été nombreuses à faire le déplacement pour cette grande soirée dédiée aux 70 ans de la Révolution d’Août et de la Fête nationale du Vietnam. Parmi elles, l’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son ; l’ambassadeur Lê Hông Phân, chef de la Délégation permanente du Vietnam auprès de l'UNESCO ; mais aussi des représentants de l’Union générale des Vietnamiens de France (UGVF) et des Associations d’amitié avec le Vietnam, de nombreux amis français et des Vietnamiens vivant, travaillant et/ou poursuivant leurs études dans l’Hexagone.

Dans son allocution d’ouverture, Nguyên Thành Vuong, directeur du CCV, a rappelé la signification de la Révolution d’Août et de la Fête nationale, conduisant à la naissance de la République démocratique du Vietnam le 2 septembre 1945. Ce grand tournant dans l’histoire du pays a ouvert une nouvelle page pour le peuple vietnamien et le mouvement de lutte pour la libération des peuples dans le monde entier.

Des satisfecit sont remis aux individus et collectifs vietnamiens comme français ayant des contributions au développement culturel du Vietnam.

Le Centre culturel du Vietnam en France,
une institution spécifique du Vietnam à l’étranger


Nguyên Thành Vuong a souligné le rôle de la culture dans l’édification du pays, placée sur un pied d’égalité avec l’économie et la politique. La diplomatie culturelle est un élément très important de la culture nationale, symbolisant la force en soi de la nation et contribuant à rehausser la position du pays sur la scène internationale. «S’appuyant sur son identité, les activités culturelles du Vietnam se caractérisent par la paix, l’amitié, la coopération et le codéveloppement», a-t-il remarqué.

Et d’indiquer que le CCV - fondé en 2008 et ayant ouvert ses portes officiellement en 2009 - est une institution culturelle spécifique du Vietnam à l’étranger. Il joue un rôle important dans la mise en œuvre de la politique culturelle extérieure du Vietnam en France et en Europe. Durant ces sept dernières années, le CCV a organisé un grand nombre d’événements en vue de vulgariser les valeurs culturelles vietnamiennes : représentations artistiques traditionnelles, expositions d’art, festivals du film, mais aussi traduction d’œuvres littéraires, promotion du patrimoine, du tourisme et des sports. Ainsi, le CCV est-il devenu une «maison commune pour les rencontres amicales» pour tous et un pont reliant la communauté vietnamienne au pays d’origine. Chaque année, une vingtaine de manifestations a lieu, ce qui contribue à rendre bien vivantes les relations de partenariat stratégique entre les deux pays. 

Paris, lieu où le Président Hô Chi Minh
a trouvé la voie du salut national


L’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, a déclaré que cette cérémonie est d’autant plus significative que Paris est le lieu où le Président Hô Chi Minh a fait escale dans sa jeunesse. Il y a travaillé durement tout en cherchant la voie pour le salut national. «C’est à Paris que le Président Hô Chi Minh a fait la rencontre avec le marxisme-léninisme. C’est à Paris qu’il a trouvé la voie pour libérer son peuple. Ce n’est donc pas par hasard que le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a choisi Paris pour fonder l’un des deux premiers centres culturels du Vietnam à l’étranger». 

Il a aussi exprimé son émotion de voir autant de résidents vietnamiens en France ainsi que d’amis français venir assister à cette cérémonie. Cela reflète le sentiment que les résidents vietnamiens en France sont tournés vers le pays ancestral, l’amour pour le Vietnam et la prise en considération par les amis français des relations de coopération et d’amitié Vietnam-France. 

Représentation de la symphonie vocale «Quê huong».

Un des temps forts de la cérémonie a été la remise par l’ambassadeur Nguyên Ngoc Son des satisfecit décernés par le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme. Ils ont été remis à des collectifs et particuliers vietnamiens et français ayant remarquablement contribué au maintien et au développement de la culture vietnamienne en France.

En marge de la cérémonie, Vu Van Huân, président de la Filiale des Vietnamiens de la région Rhône-Alpes (ville de Lyon, relevant de l’UGVF), a exprimé son honneur de se voir remettre cette distinction. Il a promis, de concert avec la Filiale de la région Rhône-Alpes, de poursuivre ses activités afin de plonger davantage les enfants nés en France dans une ambiance culturelle vietnamienne et présenter la culture du pays aux amis français.

Enfin, Alain Dussarps, vice-président de l’Association d’amitié franco-vietnamienne (AAFV), président de l’Association de coopération technique et culturelle (ACOTEC), s’est dit fier d’être honoré de la sorte. Lui qui a entamé les activités d’aide en faveur du peuple vietnamien il y a une trentaine d'années, d’abord pour les pauvres, puis les minorités ethniques et ensuite les victimes vietnamiennes de l’agent orange/dioxine.

À cette même occasion, les invités ont assisté à un spectacle interprété par des résidents et étudiants vietnamiens en France, dont la symphonie vocale «Quê huong».
 
Texte et photos : Bích Hà/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.