20/02/2019 23:43
La Fête du temple du roi Kinh Duong Vuong s’est ouverte mercredi 20 février dans la province de Bac Ninh (Nord), en commémoration du 4.898e anniversaire de la fondation du pays et du 4.810e anniversaire de la mort de Kinh Duong Vuong qui fonda en 2879 avant J.C. l’État de Xich Quy, premier État souverain du peuple vietnamien.
>>Fête de Lim : retour à Bac Ninh pour déguster des airs du quan ho
>>Les fêtes printanières aux quatre coins du pays
>>Ouverture de la Fête du temple de Kinh Duong Vuong à Bac Ninh

La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a frappé le tambour inaugurant la fête.
Photo: Diêp Truong/VNA/CVN

La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a frappé le tambour inaugurant la fête avant de participer à la plantation d’arbres de souvenirs au tombeau du roi Kinh Duong Vuong dans le hameau d’A Lu, commune de Dai Dông Thành, district de Thuân Thành.

Cette année, la fête se déroule du 20 au 22 février (du 16e au 18e jour du premier mois lunaire). Après les cérémonies de procession auront lieu de nombreuses activités culturelles, sportives, artistiques et des jeux folkloriques, tels le jeu de la balançoire, le battement de petites marmites, le jeu d’échecs chinois, la lutte libre traditionnelle, les marionnettes sur l’eau, les représentations de chants populaires quan ho (chants alternés) et tuông (théâtre classique).

Cette fête annuelle vise à exprimer le respect et la gratitude des Vietnamiens envers leur roi fondateur, à inciter les jeunes générations à penser à leurs origines et à valoriser les traditions perpétuées depuis plusieurs millénaires. Il s’agit aussi d’éveiller la fibre patriotique, de renforcer le bloc de la grande union nationale pour l’édification et la défense de la Patrie.

Les Viêt se sont toujours désignés comme les "Enfants du Dragon et de l’Immortelle". Cette tradition a été transcrite, pour la première fois, dans deux œuvres qui datent du XVe siècle: Linh Nam chich quai (Recueil d’histoires étranges du Linh Nam) et Dai Viêt su ky toan thu (Traité général de l’Histoire du Dai Viêt).

Selon la légende de l’origine mythique du peuple Viêt, il y a très longtemps vivait au Pays de Linh Nam (Sud de la Chaîne limitrophe = l’ancien Vietnam) un roi magicien, Kinh Duong Vuong. Lors d’une promenade sur un lac, il rencontra Long Nu (la Fille Dragon), enfant de Long Vuong (le Roi Dragon), qu’il épousa. De leur union naquit un héros herculéen qui devait monter sur le trône sur le nom de Lac Long Quân (Dragon, Roi du Pays des tribus Viêt appelées Lac).

Lac Long Quân parcourut le Linh Nam pour y rétablir la paix et l’ordre troublés par des monstres démoniaques. Il épousa Âu Co, fille d’un chef du Nord. La reine accoucha d’un bulbe qui renfermait cent œufs: au bout de sept jours, les œufs donnèrent chacun naissance à un garçon. Ces enfants grandirent étrangement vite et devinrent de beaux jeunes hommes.

Lac Long Quân déclara alors à sa femme: "Je suis de la race des Dragons habitant la mer, tu es de la race des Immortels habitant la montagne. Le temps est venu de notre séparation. Toi, tu vas rejoindre la montagne avec cinquante de nos fils. Moi, j’irai vers la mer avec les cinquante autres".

Les époux divins partirent chacun de leur côté, fondant chacun un domaine : une partie du peuple vécut dans la plaine et sur le littoral, l’autre dans les hautes régions. Le fils aîné monta sur le trône sous le nom de Hùng Vuong, inaugurant une lignée de 18 souverains de la dynastie Hông Bàng.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.