16/05/2021 09:32
La fête d'invocation de la pluie, ou Paralaw kasah, de l’ethnie Cham vivant dans la province de Ninh Thuân (Centre) a généralement lieu au 2e mois de leur calendrier (en mai), pendant deux jours.
>>La fête d'invocation de la pluie des Jrai
>>Cham H’roi, des offrandes pour la pluie

C’est le moment où le climat est sec et chaud. Les plantes et la récolte manquant d’eau, les Cham organisent cette fête pour prier la pluie et l’eau avec des rites uniques réalisés dans différentes localités : à Lâm Ngu (commune de Phuong Hai, district de Ninh Hai), My Tân (commune de My Tuong, district de Ninh Hai), Dông Hai (ville de Phan Rang - Thap Chàm) et Cà Na (commune de Phuoc Diêm, district de Thuân Nam).

Tous ces rites impliquent de nombreuses offrandes, notamment de produits agricoles tels que riz, maïs, haricots, légumes, mais aussi des animaux comme chèvres, poulet, poisson séché, sans oublier l’alcool et le bétel utilisés abondamment à toutes les fêtes. À travers cette célébration, les Cham rendent hommage à plusieurs divinités ou génies protecteurs : Yang Bimong - Yang Klak (Génie Bàlamôn), Yang Birau (Génie islam Bàni), Yang Cek (Génie de la Montagne), Yang Kraong (Génie de la Fleuve), Yang Tathik (Génie de la Mer).

Paralaw kasah se déroule en plusieurs étapes et nécessite l’édification de pas moins de sept pavillons de culte pour l’occasion. C’est dans chacune de ces maisons que les dignitaires exécuteront les rites cultuels à destination des génies. Les villageois prient ensuite pour que les premières gouttes de pluie arrosent leur champ, faisant démarrer ainsi un nouveau cycle agricole. C’est le jet d’un morceau de bétel dans la mer qui met fin à la fête.

Paralaw kasah est une occasion pour les Cham de remercier le Ciel et la Terre pour une météo favorable, de bonnes récoltes et une vie heureuse.
 
Texte et photos : Mai Huong - Công Thu/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.