22/09/2019 21:35
La Semaine culturelle des rizières en terrasse de Hoàng Su Phi 2019 s’est ouverte samedi soir 21 septembre dans le district éponyme de la province de Hà Giang au Nord. La cérémonie a vu la participation du vice-président de l’Assemblée nationale Uông Chu Luu.
>>Hoàng Su Phi à la saison de récolte du riz
>>Quand les minorités ethniques se lancent dans le homestay
>>Sur la route des rizières en terrasses à valeur patrimoniale

Le vice-président de l’Assemblée nationale Uông Chu Luu à la cérémonie d'ouverture de la Semaine culturelle des rizières en terrasse de Hoàng Su Phi 2019. Photo : Nguyên Chiến/VNA/CVN


Avec un large panel d’activités culturelles et sportives, la Semaine des rizières en terrasse de Hoàng Su Phi 2019 a pour but d’honorer et de préserver les valeurs culturelles et traditionnelles des ethnies de la province montagneuse de Hà Giang.

À cette occasion, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a remis la décision inscrivant la sculpture sur argent de l’ethnie Nùng au patrimoine culturel immatériel national.

Toujours à cette occasion, le vice-président de l’Assemblée nationale Uông Chu Luu a rendu visite et offert des cadeaux à des familles ayant rendu des services méritoires à la Révolution et aux gardes-frontières de la commune de Ban May.

Des rizières en gradins magnifiques

Le district de Hoàng Su Phi est célèbre notamment pour ses rizières en amphithéâtres, sans doute le panorama le plus spectaculaire tant les terrasses de riz, "escaliers célestes", semblent s’échapper vers le ciel.

Ces rizières en terrasses s’étendent sur les six communes de Ban Luôc, San Sa Hô, Ban Phùng, Hô Thâu, Nâm Ty et de Thông Nguyên. Générations après générations, les cultivateurs ont aménagé le paysage, déboisé, creusé des canaux d’irrigation et terrassé les collines en gradins pour y cultiver leur riz.


Hoàng Su Phi est célèbre pour ses rizières en gradins. Phuong Mai/CVN


Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi, qui existent depuis trois siècles, ont non seulement des valeurs matérielles mais aussi historiques, culturelles et esthétiques. Elles sont belles toute l’année, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr. Elles sont un sujet d’inspiration inépuisable pour les artistes et photographes.

Le grand tournant dans le développement économique du district de Hoàng Su Phi a été la reconnaissance en septembre 2012 de ces rizières en tant que patrimoine national. Actuellement, Hà Giang compte 16 patrimoines nationaux. Autant d’atouts de poids pour développer le tourisme local.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Heureux ceux qui ont la main verte Niché dans un quartier résidentiel attenant à la rue Lê Thanh Tông, à Hanoï, Green Oasis est un véritable petit havre de verdure comme on les aime. Les clients raffolent de toutes ces petites vitrines remplies de plantes qui ornent les lieux…