25/01/2019 17:13
Comme chaque année, Hanoï organise au début du Nouvel An une fête dédiée à l’art calligraphique. L'édition de 2019 se tiendra du 31 janvier au 17 février à Van Miêu-Quôc Tu Giam (Temple de la Littérature). Soixante calligraphes, bien sélectionnés, présenteront leur savoir-faire au service du public.
>>Balade dans la "rue des calligraphes" à Hô Chi Minh-Ville
>>Des ateliers créatifs pour les enfants au Temple de la Littérature
>>Demander une calligraphie, une belle coutume

Point presse pour présenter les activités de la Fête printanière de la calligraphie 2019 à Hanoï, le 25 janvier.

La Fête printanière de la calligraphie est organisée par le Service de la culture et des sports de Hanoï, en collaboration avec le Centre des activités culturelles et scientifiques du Temple de la Littérature (Van Miêu-Quôc Tu Giam). Elle est organisée pour honorer l’art de la calligraphie et répondre au désir des Vietnamiens de demander de beaux idéogrammes en hán (chinois classique) ou en nôm (écriture démotique pour la transposition phonétique du vietnamien) lors du Têt traditionnel.

"Cette fête se tiendra du 31 janvier au 17 février (24e jour du 12e mois lunaire de l’Année du Chien au 13e jour du premier mois lunaire de l’Année du Cochon) dans le domaine du lac Van du Temple de la Littérature", a annoncé Lê Xuân Kiêu, directeur du Centre des activités culturelles et scientifiques de Van Miêu-Quôc Tu Giam, président du comité d’organisation, lors d’un point presse tenu le 25 janvier à Hanoï. L’heure d’ouverture est de 08h00 à 20h00. Exceptionnellement, le 4 février (le jour du Réveillon au 30e jour du 12e mois lunaire), la fête sera ouverte toute la nuit. 

Participation des clubs de calligraphie reconnus 

Les calligraphes sont soigneusement sélectionnés des clubs de calligraphie reconnus de Hanoï et des provinces voisines. Parmi eux, des octogénaires et nonagénaires chevronnés dont le maître Cung Khac Luoc, un calligraphe de renom, très proche des lettrés d’autrefois.

Un calligraphe en train de montrer son savoir-faire lors de la Fête printanière de la calligraphie 2018.

À côté des pavillons des calligraphes, qui seront certes les plus fréquentés, d’autres activités associées sont également programmées. Parmi elles, une exposition d’œuvres en hán, nôm et quôc ngu (vietnamien romanisé), des scènes d’installation de l’ambiance des concours mandarinaux royaux d’autrefois, les espaces de villages de métiers, les démonstrations de calligraphie pour aider les visiteurs à mieux comprendre cet art noble.

Le comité d’organisation aménagera également deux espaces spécifiques, l’un pour faire valoriser les jeux populaires d’antan au service des jeunes enfants et l’autre, pour un concours sur le thème de photos de calligraphie postées et partagées sur le réseau social Facebook, au service des jeunes.

Texte et photos: Bùi Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.