27/04/2020 10:17
Après avoir abaissé les taux jusqu'à zéro et lancé toute une palette d'initiatives pour soutenir l'économie américaine face à la crise inédite du coronavirus, la Fed tient mardi 28 avril et mercredi 29 avril une réunion monétaire virtuelle, et devrait donner ses projections pour le pays.
>>Wall Street termine en hausse malgré les chiffres des allocations chômage
>>Wall Street fragilisée par une économie plus affectée que prévue par la pandémie
>>Wall Street finit dans le vert, regain d'espoir sur le marché

Le siège de la Réserve fédérale américaine à Washington.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les habituelles spéculations sur la hausse ou la baisse des taux directeurs ont été remisées aux oubliettes. Les taux frôlent désormais le zéro, et ne devraient pas bouger de sitôt, la Fed faisant tout son possible pour éviter de passer en territoire négatif. "Nous sommes là pour des années", pense même Michael Feroli, chef économiste de JP Morgan, estimant que ce rendez-vous a toutes les chances d'être "une réunion sans événement".

Ce sont donc plutôt les perspectives de la Réserve fédérale pour l'économie américaine qui vont agiter marchés et observateurs. "Les choses se sont détériorées rapidement" et "les perspectives de reprise sont incertaines", a indiqué Diane Swonk, économiste en chef pour Grant Thornton, pour qui "c'est une dégradation majeure des prévisions". "Je pense qu'ils diront: +l'économie se dégrade à une vitesse folle et les perspectives sont très incertaines+", a commenté Michael Feroli.

Il craint cependant que les membres du comité monétaire ne s'aventurent pas "à prendre une position ferme sur les perspectives économiques, en partie conditionnées par des éléments de santé publique hors de leur contrôle". La dernière réunion du comité monétaire de la Fed remonte au 15 mars. Elle s'était tenue un dimanche 26 avril, après avoir en urgence été avancée de deux jours face à l'avancée du virus sur le sol américain. Depuis, l'économie américaine s'est mise en veille, plus de 26 millions de personnes se sont inscrites au chômage et la barre des 53.000 morts du COVID-19 a été franchie samedi 25 avril.

"Grande variété de mesures"

En deux mois, la Réserve fédérale a lancé une avalanche de mesures, qu'il s'agisse d'outils habituels ou de nouveautés, afin de rassurer les marchés et de donner une bouffée d'air aux entreprises et aux ménages. "Je pense qu'ils vont dire qu'ils ont pris une grande variété de mesures et qu'ils sont prêts à prendre toutes celles qui seront nécessaires aussi longtemps qu'il y aura besoin, c'est-à-dire jusqu'à ce que l'économie se soit redressée", a estimé l'économiste Joel Naroff.

Après avoir abreuvé les marchés en liquidités et avoir repris les achats massifs d'obligations, l'institution est venue en soutien au gigantesque plan américain de relance de l'économie, apportant de l'argent frais aux banques qui prêtent aux petites et moyennes entreprises. Elle a même créé son propre programme de prêts aux moyennes entreprises et collectivités locales.

"Il y a beaucoup de questions sur les divers programmes annoncés par la Fed, dont certains n'ont pas encore commencé leurs opérations, comme l'achat d'obligations de collectivités locales", a souligné David Wessel, expert en politique monétaire à la Brookings Institution. La Fed a abaissé ses taux à deux reprises en deux semaines début mars, les faisant passer d'une fourchette de 1,50% à 1,75%, à une fourchette de 0% à 0,25%.

Fait rarissime, elle n'avait pour cela même pas attendu sa réunion monétaire, qui se déroule toutes les six semaines. Le Produit intérieur brut de la première économie mondiale pourrait chuter de près de 12% au deuxième trimestre, avant une timide reprise, selon une estimation publiée vendredi 24 avril par les services du budget du Congrès, CBO, une agence indépendante. Pour 2020, la baisse pourrait être de 5,6%. Le Fonds monétaire international table de son côté sur une contraction du PIB de 5,9% cette année.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Inauguration d'un téléphérique disposant du pilier le plus haut du monde Le téléphérique Cat Hai - Phu Long qui relie les communes de Dông Bai et de Phù Long, district de Cat Hai, ville portuaire de Hai Phong (Nord), a été inauguré le 6 juin.